Trouvez le bien idéal
Page précédente
Engel & Völkers Partenaire franchisé Regional Office Belgique

L’Immobilier en Belgique – votre agent immobilier Engel & Völkers

Engel & Völkers – votre agence immobilière en Belgique

Depuis 40 ans, Engel & Völkers met en relation des vendeurs et acheteurs de biens immobiliers de qualité. Forts de plus de 800 agences situées dans plus de 30 pays sur 4 continents, nous sommes l’un des leaders du marché de l’immobilier de prestige.

En Belgique, nous bénéficions d'une présence depuis 2006 et disposons actuellement de plus de 24 agences immobilières. Notre réseau est en croissance continue et nous nous efforçons en permanence de l’élargir, tout en offrant le meilleur service à nos clients. Notre réseau international d’agences bénéficie aux acheteurs comme aux vendeurs de propriétés de qualité.

Nous proposons un vaste portefeuille de biens immobiliers haut de gamme: location, achat ou vente d'appartements, villas, maisons, immeubles, lofts et autres biens aménagés, rénovations ou nouvelles constructions. Le conseil, la vente et la location sont le cœur de métier de plus de 8 000 collaborateurs. Compétence, Engagement et Exclusivité sont les valeurs de notre marque.

N'hésitez pas à nous contacter pour recevoir plus d'informations concernant notre système de franchise et connaitre les zones encore disponibles en Belgique ! Cliquez ici pour obtenir plus d'informations.

Informations

Immobilier, décoration intérieure et lifestyle

Vous trouverez régulièrement des nouveautés et des informations passionnantes sur le thème de l'immobilier. En plus des articles concernant notre société, notre expansion dans le monde et en Belgique, nous vous avons réservé des avis d'experts, des rapports de marchés ainsi que de multiples conseils et astuces pour l'aménagement de votre bien immobilier...

Blog

Publications récentes

Contactez-nous dès maintenant
Engel & Völkers
Partenaire franchisé Regional Office Belgique

Suivez-nous sur les médias sociaux

Engel & Völkers : Votre agence immobilière

L'immobilier est depuis longtemps une option d'investissement à long terme populaire et, malgré la brève contraction du marché intérieur au début du 21e siècle, investir dans l'immobilier continue d'être un excellent moyen d'assurer votre avenir financier. La valeur des propriétés est encore plus élevée qu'il y a 40 ans, et le marché immobilier n'a cessé de croître. Travailler avec des agents immobiliers pour acheter des propriétés à vendre, c'est non seulement sécuriser votre situation de vie, mais c'est aussi une source supplémentaire de revenus si vous choisissez de louer votre maison. De plus, les taux hypothécaires sont actuellement plus bas qu'il y a dix ans, ce qui augmente l'attrait d'acheter de l'immobilier. Pour ceux qui cherchent à acheter une nouvelle maison ou à investir dans des maisons ou des appartements qu'ils ont l'intention de louer, plusieurs pays avec des marchés locatifs dynamiques viennent à l'esprit où l'achat d'un bien est un excellent investissement. Les agents immobiliers peuvent vous aider à trouver des maisons et des appartements de qualité à des prix avantageux sur tous les continents, ce qui facilite grandement l'acquisition de biens immobiliers dans un pays qui répond à vos besoins individuels. Nos agents immobiliers vous aident également à examiner des facteurs tels que l'éducation, les soins de santé et les possibilités d'emploi, augmentant ainsi votre capacité à prendre une décision éclairée concernant votre nouvelle maison ou appartement. Bien que certains aspects varient en fonction du pays et de la ville où vous achetez un bien, une chose reste la même : investir dans l'immobilier assure votre avenir financier, et l'acquisition d'une propriété à des taux hypothécaires bas augmente la rentabilité de votre décision d'acheter une maison ou un appartement.


Engel & Völkers - Un agent immobilier à l’écoute de vos besoins

Peu importe où vous allez, nous sommes toujours à vos côtés. Telle est l’ambition de l’agence immobilière Engel & Völkers. Forte de 40 ans de savoir-faire, cette société allemande a acquis une place de choix dans le marché immobilier haut de gamme. En outre, elle peut aujourd’hui s’enorgueillir d’un rayonnement international avec sa présence dans plus de 30 pays, sur 4 continents. La raison d’un tel succès : des services de qualité pour répondre aux besoins des clients les plus exigeants. Quels que soient vos projets, nos agents immobiliers sont à votre disposition pour vous conseiller. Leur professionnalisme rigoureux, leur expertise et leur qualité relationnelle permettront de satisfaire toutes vos attentes. Que vous souhaitiez vendre ou acheter une villa, un appartement, un manoir, un terrain, ... nos agents immobiliers vous proposent des services sur-mesure. N’hésitez pas à consulter notre site internet. Fréquemment mis à jour qui répertorie de nombreux biens disponibles sur le marché immobilier. Où que vous soyez, vous aurez directement accès à notre offre en ligne. Nos 24 agences sont également à votre disposition en Belgique. Nous nous ferons un plaisir de vous accueillir et de vous offrir des conseils personnalisés pour vos projets immobiliers.


Analyse générale du marché immobilier belge

En 2017, le secteur de la construction misait sur une augmentation de 2% du volume de ses ventes. En 2018, cette augmentation s’est établie à 3%. La commune la plus chère (parmi les 589), en termes de biens immobiliers, est Uccle. À ce palmarès des communes les plus chères selon la répartition territoriale se classent ensuite Knokke-Heist, qui constitue la commune la plus chère avec un prix médian s’élevant à 568.000€. Suivent de près la commune de Laethem-Saint-Martin, atteignant 514.250€, de même que la commune de Kraainem, où le prix médian est de 490.000€. Il importe de tenir compte également des performances de Wezembeek-Oppem, affichant 479.550€, et de Schilde, avec 475.000€. Du côté des logements, la Wallonie est considérée comme disposant des appartements les plus dispendieux, notamment en Brabant Wallon, à Lasne, avec un prix moyen de 525,000 euros. La seconde région la plus chère de cette catégorie est Bruxelles-capitale, avec les communes d’Uccle, 590.000 euros, Woluwe-St-Pierre, 570.000€; Woluwe-Saint-Lambert, 525.000€; Boitsfort, 479.500€; Ixelles, 442.500€;… La Flandre doit composer avec une forte tendance de logements plus spacieux. Il y a une pression graduelle pour des habitations privées qui doivent être lourdement rénovées. Le segment des appartements donne lieu à une augmentation de nouvelles constructions de qualité. En raison de normes gouvernementales de plus en plus strictes, il est moins évident d’estimer la facture des rénovations. Le bilan a tendance à s’alourdir. Les investisseurs privés à la recherche de biens immobiliers dit sûrs se tournent de plus en plus vers des logements neufs ne nécessitant aucune rénovation. En privilégiant ce type de bien immobilier, ils cherchent à éviter des coûts de rénovation imprévus et difficilement évalués, mais essentiellement aussi, des pertes de temps. Une autre tendance à surveiller est celle des biens plus imposants. Les statistiques sociodémographiques indiquent que le style de vie des citoyens a tendance à aller à l’encontre de la possession de larges demeures, telles que les grosses villas. Ceci peut s’expliquer par le fait que de nombreux propriétaires ont gagné en âge et ne sont plus en mesure de gérer l’entretien de vastes propriétés.


Les prix immobiliers sont-ils stables ?

En Belgique, les agents immobiliers ont constaté une évolution des prix, attribuable à une augmentation des prix de vente de l’immobilier. Il s’agit d’une première augmentation observée ces cinq dernières années en ce qui concerne le prix des maisons. Ces observations tiennent compte de l’inflation. Les 9 premiers mois de 2018 ont donné lieu à une progression de 1,3% par rapport à la même période en 2017. Les meilleurs résultats ont été enregistrés en Wallonie, avec une augmentation de 6,5% du nombre de transactions. Toutefois, Bruxelles a connu une baisse de 3,1% de l’activité immobilière en 2018. Un ralentissement a été également observé en Flandre, au cours des derniers mois de 2018. Le Baromètre des notaires a souligné un déficit de 0,7% comparativement à 2017. Pour les maisons possédant 2-3 façades, le prix médian belge s’est élevé à 205.000 euros en 2018 (3e trimestre). Celui des maisons de 4 façades a atteint 290.000 euros. La région la moins chère est la Wallonie, avec un prix moyen de 142.000 euros (maisons 2-3 façades) et 235.000 euros (4 façades). Talonnant ces résultats de près, la région flamande affiche un prix moyen de 234.000 euros (2-3 façades) et 320.000 euros (4 façades). C’est la région de Bruxelles-Capitale qui remporte la palme des habitations les plus chères, dans tous les types de logements. Ainsi, les maisons de 2-3 façades ont atteint un prix médian de 394.000€, alors que celles de 4 façades s’approche du million d’euros, avec 987.500 euros. Ces habitations ne sont pas bon marché, et les experts ne prévoient pas de retournement de cette tendance. En ce qui concerne le prix médian national, une maison en Belgique, disposant de 2-3 façades coûtait 205.000 euros en 2018 (3e trimestre). Quant au prix moyen d’une maison à 4 façades, il s’est établi à 290.000 euros. Cela représente une différence de 85.000 euros pour obtenir une maison de 4 façades. Le prix moyen des appartements a consisté quant à lui 185.000 euros. Dans un contexte de conjoncture de ralentissement de l’économie, survenant en douceur, les prix de vente à l’échelle nationale constituent le véritable carburant d’un marché. En ce qui a trait à l’immobilier, ils ne devraient pas baisser. Les experts ont même émis l’hypothèse que les prix allaient encore augmenter légèrement. Mais il est possible que cette croissance affiche aussi un certain ralentissement. Un élément intéressant à garder en tête est que les hausses de prix anticipées pour l’ensemble de l’immobilier en Belgique s’avèrent sensiblement les mêmes dans chacune des trois régions.