Ce site utilise des cookies. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
X

Les différences en un coup d’œil : franchises, distribution et systèmes de licence

Pour les entreprises qui prévoient d’augmenter leurs capacités de distribution tout comme pour ceux qu’un partenariat avec une entreprise en expansion intéresse, se pose la question de savoir quelles options existent et lesquelles sont les plus adaptées pour chacune des parties. En général, on distingue entre les canaux de distribution appartenant à l’entreprise, les systèmes de franchise et les concepts de licence. Afin de faire le bon choix entre ces trois options, il est essentiel de connaître leurs caractéristiques et singularités. Vos agents immobiliser Engel & Völkers sont donc là pour présenter aux futurs franchisés et investisseurs les détails les plus importants.

Central, mais plus coûteux que la franchise : le canal de distribution appartenant à l’entreprise

Si une entreprise fait le choix d’avoir ses propres canaux de distribution, alors elle opte pour un contrôle direct sur l’ensemble des ventes, du travail, et, si nécessaire, de la production. Etant donné le haut niveau de centralisation du management de ces processus par rapport aux concepts de franchise et de licence, l’entreprise dispose de structures de communication claires, de canaux de vente directs et de pouvoirs décisionnels très organisés. D’un autre côté, les canaux de distribution propriétaires sont la forme d’expansion qui demande le plus d’investissement : chaque détail de l’expansion des ventes doit être planifié, géré et mis en œuvre, ce qui implique une grande quantité de travail et de dépenses pour trouver, louer et établir des propriétés convenables pour de nouvelles branches ou magasins. Cela signifie le recrutement de nouveaux salariés ainsi que leurs salaires réguliers, des stratégies de marketing local et la fourniture des circuits de soins nécessaires. Les alternatives qui se sont développées au cours de ces dernières décennies sont finalement plus intéressantes pour de nombreuses entreprises, car elles engagent systématiquement des parties tierces dans l’expansion, ce qui leur permet de partager les coûts et de profiter de bénéfices exclusifs …

Le concept de franchise : un investissement prometteur

Le partenariat de franchise permet aux nouveaux autoentrepreneurs qui fondent leur propre franchise de bénéficier directement des accomplissements du franchiseur établi. Parmi ces accomplissements, on compte notamment la réputation de la marque, une identité d’entreprise connue, un concept de business et de marketing éprouvé ainsi que de nombreux programmes de formation et d’assurance qualité. En échange, il faut payer une taxe de franchise payable à intervalles réguliers, parfois une part constante des redevances du franchiseur selon un pourcentage fixe et les coûts fixes habituels d’une activité indépendante. Toutefois, l’expérience montre que le partenariat de franchise paie de lui-même au bout de quelques années, en comparaison avec l’emploi indépendant, car les gains du franchiseur sont tout simplement impressionnants. La franchise engage aussi le franchiseur à transmettre aux franchisés tout progrès réalisé dans la stratégie d’entreprise, par exemple dans les domaines du marketing, du contrôle ou de la formation, assurant ainsi le plus haut degré d’homogénéité parmi les différents franchisés ainsi qu’au sein du partenariat de franchise lui-même. Cela garantit que les différents composants du système de franchise ne se développent pas indépendamment, mais ensemble – élément central d’une offre solide, cohérente et durable qui séduit les consommateurs et les convainc à tous niveaux.

L’alternative de la licence : moins de fidélité de marque que dans la franchise

Outre le partenariat de franchise fixe, il est aussi possible d’acheter seulement une licence pour certains produits, marques ou services. Ceux-ci sont, tout comme dans une franchise, chargés d’une certaine image qui augmente les opportunités de vente du licencié, mais il n’est pas soumis aux structures fixes du concept de franchise. Bien que cela lui offre plus de liberté de gestion dans la mise en place d’une stratégie, cela veut aussi dire une plus grande responsabilité pour le succès économique de l’entreprise, puisque le ratio d’endettement continu est nettement inférieur à celui du système de franchise. Les améliorations continues offertes par le licencieur, telles que par exemple des offres de formation, sont souvent possibles, mais elles signifient alors des coûts supplémentaires qui sont déjà couverts par la franchise par le biais des redevances régulières.

Le meilleur de la franchise avec Engel & Völkers

Vous envisagez l’emploi indépendant mais n’avez pas encore parachevé de concept définitif – alors, vous devriez considérer la solution d’un partenariat de franchise avec Engel & Völkers. Grâce à notre franchise immobilière innovante, nous avons déjà développé notre marque dans 700 localisations dans le monde entier, et en 2017, nous avons de nouveau atteint un record des ventes de 667.8 millions d’euro. Notre réseau mondial de contacts, notre environnement de travail technologiquement innovant ainsi qu’un domaine d’activité extrêmement intéressant font toute la singularité du franchiseur Engel & Völkers.

Nous serions ravis d’avoir éveillé votre intérêt pour le concept de franchise et de répondre à toutes vos questions. Vous pouvez trouver une vue d’ensemble des zones de licence libres en cliquant sur le lien suivant.

https://www.engelvoelkers.com/fr-be/belgique/franchise-en-belgique/


Bruxelles - Franchise at Ev.jpg

Engel & Völkers

Belgique
Avenue Louise 523
1050 Bruxelles
Belgique
Tél.
+32 2 613 16 64

Vers l'agence



Array
(
    [EUNDV] => Array
        (
            [67d842e2b887a402186a2820b1713d693dd854a5_csrf_offer-form] => MTM5MjE5NzU3NkJ4d29xancwTDVhZWFIRzEycXAxcW9SdElHdVBqMTdV
            [67d842e2b887a402186a2820b1713d693dd854a5_csrf_contact-form] => MTM5MjE5NzU3NnlHcUR0Y2VlTXVPUndLMHZkMW9zMnRmRlgxaUcwaFVG
        )

)