Engel & Völkers Partenaire franchisé Regional Office Belgique > Blog > Les vrais coûts de la franchise en Belgique

Les vrais coûts de la franchise en Belgique

Passionné par l’immobilier belge, vous cherchez à devenir agent et monter votre propre affaire. Durant vos recherches, vous avez découvert le système de franchise, un modèle basant sur un partenariat entre une agence indépendante, le franchisé, et une grande enseigne, le franchiseur. Si vous avez déjà l’une ou l’autre enseigne en vue, peut-être même déjà trouvé un local pour votre agence, il vous faut bien sûr calculer les futurs coûts de votre projet. Quel sont les frais avec lesquels vous devez compter ? Quels coûts sont liés au système de franchise ? Voici donc tout ce qu’il faut savoir pour monter votre propre franchise immobilière.

Premièrement : Les frais d’inscriptions

Un des coûts liés spécifiquement à la franchise sont les frais d’entrée du réseau. En Belgique, pour pouvoir adhérer à son réseau composé de toutes les agences immobilières franchisées, la plupart des franchiseurs demandent au nouveau franchisé de payer des frais d’inscriptions.

Ces frais d’inscription servent plusieurs buts. En premier lieu, ils permettent de séparer le bon grain de l’ivraie pour le franchiseur. En payant les frais d’inscriptions, vous montrez que vous êtes près à vous engager et adhérer sérieusement à la marque. Deuxièmement, il s’agit également du coût d’utilisation du concept, des produits et des services. Ces services, comme des formations au lancements ou des formations continues, des outils de développement pour votre agence et bien d’autres permettent au franchisé de commencer avec une base. Enfin, les frais d’inscriptions servent à couvrir les dépenses du franchiseur pour soutenir le franchisé durant la période initiale, qui est souvent très utile pour le franchisé, surtout s’il débute dans l’immobilier.

À ne pas sous-estimer : Les coûts avant le lancement

Les frais d’entrée ne sont pas les seuls coûts que vous devez prendre en compte lors du lancement de votre affaire. Beaucoup de frais sont liés à l’aménagement de votre local préalablement à l’ouverture de l’agence. En premier lieu, il y a bien sûr la somme de la location de votre emplacement. Mais il faut aussi, avant d’ouvrir votre boîte, penser au possibles coûts d’aménagements ou de réaménagement du local.

Comme ces frais varient fortement selon votre situation, par exemple où vous vous situez en Belgique et quel type de local vous avez à disposition, mais aussi les exigences de votre franchiseur, ces coûts sont à évaluer avant d’investir dans votre projet. Ne vous laissez pas surprendre par des coûts à investir avant l’ouverture de votre agence.

D’autres charges : Royalties, frais de personnel etc…

À côté des frais d’inscriptions, il y a bien sûr d’autres coût à prendre en compte lors du lancement de votre franchise. En premier lieu, les royalties que vous demandera votre franchiseur. La forme que celles-ci prennent varient selon votre franchiseur belge. Certains demandent un pourcentage de votre chiffre d’affaire, mais il peut également s’agir d’une somme fixe. Il est donc judicieux de réfléchir à quel genre de modèle non-seulement vous sied le mieux, mais qui sera également le plus bénéfique à votre affaire. En tout cas, pensez à vous renseignez si le franchiseur calcule les coûts du marketing séparément, ce qu’on appelle le « marketingfree », ou si ces frais sont déjà compris dans la redevance.

D’autres coûts divers liés au lancement sont les frais d’assurance, le loyer, le gaz, l’eau, l’électricité et bien d’autres. Si c’est le cas, pensez aussi aux coûts du personnel. Il vaut mieux calculer vos frais fixes, qui ne sont pas liés à votre chiffre d’affaires, pour la première année pour savoir en détail la somme de votre apport personnel nécessaires. Enfin, n’oubliez pas de prendre en compte votre propre coût de la vie.

Investir dans la franchise immobilière en Belgique

Voici donc en résumé les frais que vous pourrez rencontrer lorsque vous lancerez votre propre franchise immobilière. Ces coûts de lancement sont intimement liés à votre situation et vos choix en matière de local, de franchiseur etc. Dans tout projet, il vaut mieux venir informer et préparé. Pensez-donc à faire une estimation des coûts liés à votre projet, mais aussi à la réviser régulièrement selon votre avancée. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à faire vos premiers pas dans la franchise immobilière.



Contactez-nous dès maintenant
Engel & Völkers
Partenaire franchisé Regional Office Belgique

NOUS CONNAISSONS LA VALEUR DE VOTRE BIEN IMMOBILIER

Connaissez-vous la valeur actuelle de votre bien? Nos agents experts en immobilier font une estimation gratuite et sans engagement de votre bien.

Suivez-nous sur les médias sociaux