Ce site utilise des cookies. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
X

Surfer en belgique, c'est possible !

Témoignage de Madalena

"Grâce à Engel & Völkers j'ai réussi à dénicher la maison à la côte de la mer du Nord qui correspondait à mes rêves de surfeuse. Mais, me direz-vous, pourquoi avoir choisi Ostende si je suis passionnée de surf ? Laissez-moi vous raconter mon expérience.

Comme tout le monde j'ai visionné des films et documentaires qui font rêver ! On pouvait y découvrir les spots de surf les plus fameux en compagnie de surfeurs  à la recherche des plus belles plages et des vagues les plus appropriées pour pratiquer leur sport favori. C'est ainsi que l'on pouvait rêver en regardant les destinations les plus belles : Australie, Afrique du Sud et Niger. Ces films inscrivent dans l'inconscient de bien des surfeurs que leur paradis devait être situé au soleil et comporter des vagues géantes et des corps bronzés.

Seulement voilà, je n'avais ni le temps ni le budget pour me rendre dans des destinations aussi magiques mais très éloignées.

J'ai donc décidé de me rendre à Ostende la plus grande plage de Belgique où je savais l'existence de clubs de sports nautiques. J'ai donc pris l’avion et ensuite le train qui m'a emmenée rapidement à destination. Je ne disposais que d'un week-end, le train a parfaitement rempli sa fonction pour un voyage rapide.

Je me suis immédiatement rendue au club de surf qui se trouve en face de l'hippodrome, sous la digue. Le professeur m'a demandé si j'avais déjà bénéficié d'un cours. J'avais déjà suivi des formations par deux fois, au Portugal et en France. Mais par peur de me trouver ridicule j'ai préféré dire que je souhaitais suivre une initiation pour profiter de conseils supplémentaires même si je savais déjà me tenir en équilibre sur une planche.

Nous sommes donc allés sur la plage. La planche étant très lourde j'étais déjà essoufflée. Mais le cours sur la position des pieds sur la planche se passe hors de l'eau, j'ai donc pu récupérer. Ensuite le professeur m'a dit d'entrer dans l'eau.


Bruxelles - Oostende

Bien évidemment le ciel était gris et le soleil absent, l'eau était froide. Heureusement, l'instructeur me dit au bord, là où l'eau n'arrive qu'à la cheville et où il n'y a que quelques vaguelettes, de monter sur la planche. A ce moment-là je réalise que le surf est un sport intensif qui demande beaucoup d'énergie pour affronter la vague et nous fait dégager beaucoup de chaleur. Mais près du rivage j'arrive à rester debout sur ma planche ce qui est très valorisant et encourageant. Le clapotis des vagues est apaisant et j'arrive à prendre du plaisir même en restant près du bord de la plage. Je m'aperçois que n'importe quelle personne, même non sportive, pourrait trouver du bonheur et de la satisfaction à faire du surf ici.

Pour autant, je demande à mon professeur comment on peut arriver à reconnaître une "bonne vague" d'une autre. Celui-ci me répond alors cette phrase que je n'ai jamais oubliée : "Il faut apprendre à lire la mer". Il m'explique que cela passe par la pratique régulière du surf. Il me conseille de me connecter sur le site du club et de venir m'entraîner dès que les vagues me semblent suffisamment hautes, ce qui veut dire, pour moi, de prendre le train et
réserver un hôtel dès que les conditions sont bonnes.

Ce jour-là la mer est restée calme, nous avons donc décidé de passer à l'initiation au stand-up paddle (planche à rame). Ce sport nécessite
aussi un bon équilibre mais il peut se pratiquer même par temps calme.
J'ai donc compris que le plaisir de la pratique des sports nautiques n'est pas uniquement lié à la destination ou à la présence de soleil
mais à l'état d'esprit dans lequel on se trouve au moment où l'on va à la rencontre de la mer : elle attend de nous que nous lâchions prise.

Après plusieurs séjours à Ostende organisés au dernier moment et pas toujours de façon confortable ou réfléchie, j'ai donc décidé d'acheter une
maison à la côte. Je peux ainsi venir me ressourcer dès que j'en éprouve le besoin sans avoir à surveiller l'état de la mer et la hauteur des vagues : à Ostende, on peut pratiquer de nombreux sports nautiques par tous les temps. C'est la vue de la mer et son clapotis qui aident à retrouver l'énergie et l'apaisement. Avec l'aide d’ENGEL & VÖLKERS, j'ai réussi à trouver la maison qui répond à mes besoins."

Madalena, 34 ans, Lisboa, Portugal 

Contactez-nous dès maintenant

Engel & Völkers Belgique
E-mail
Retour
Contactez-nous
Veuillez saisir vos coordonnées ici
Merci de l'intérêt que vous portez à notre société. Nous vous contacterons immédiatement.

Votre équipe Engel & Völkers
Salutation
  • M.
  • Mme.

Vous pouvez savoir quelles données sont enregistrées et qui y a accès ici .

Je peux révoquer à tout instant mes autorisations pour l'avenir.

Envoyer maintenant

NOUS CONNAISSONS LA VALEUR DE VOTRE BIEN IMMOBILIER

Connaissez-vous la valeur actuelle de votre bien immobilier ? Nos experts en marketing font une estimation gratuite et sans engagement de votre bien immobilier
Demandez un estimation
Retour
Contactez-nous
Veuillez saisir vos coordonnées ici
Merci de l'intérêt que vous portez à notre société. Nous vous contacterons immédiatement.

Votre équipe Engel & Völkers
Salutation
  • M.
  • Mme.
Veuillez remplir les informations concernant votre bien.

Vous pouvez savoir quelles données sont enregistrées et qui y a accès ici .

Je peux révoquer à tout instant mes autorisations pour l'avenir.

Envoyer maintenant

Suivez-nous sur les médias sociaux



Array
(
    [EUNDV] => Array
        (
            [67d842e2b887a402186a2820b1713d693dd854a5_csrf_offer-form] => MTM5MjE5NzU3NkJ4d29xancwTDVhZWFIRzEycXAxcW9SdElHdVBqMTdV
            [67d842e2b887a402186a2820b1713d693dd854a5_csrf_contact-form] => MTM5MjE5NzU3NnlHcUR0Y2VlTXVPUndLMHZkMW9zMnRmRlgxaUcwaFVG
        )

)