L'activité immobilière bruxelloise boostée en 2015 grâce aux taux bas et réformes fiscales

Actualité

L'activité immobilière à Bruxelles a bondi de 4,8% en 2015 (contre 6,4% sur l'ensemble de la Belgique) par rapport à 2014, a indiqué la Chambre des notaires mardi. Les prix moyens de vente des appartements et des villas ont augmenté de respectivement 2,9% et 1,2% tandis que le prix des maisons a quelque peu baissé, à -0,2%. Les réformes fiscales -notamment la suppression de la taxe régionale forfaitaire annuelle de 89 euros- ainsi que les taux d'intérêts hypothécaires exceptionnellement bas -taux plancher fixe de 2,45% sur 10 ans en juin 2015- ont contribué au bon rythme des ventes.

Le prix de vente moyen de 2015 était de 435.033 euros pour une maison (contre 234.699 euros en moyenne pour l'entièreté du territoire), 255.015 euros pour un appartement et 1.010.739 euros pour les villas (contre 441.386 sur la Belgique entière). Si le prix de vente moyen des maisons a baissé de 0,2%, les prix médians (sans les prix les plus bas et les ventes extraordinaires) affichent une légère hausse de l'ordre de 1,4% pour les maisons et même 2,8% si l'on ajoute les villas. Les prix médians des appartements ont quant à eux augmenté de 3,8%, ce qui compense largement le recul connu en 2014 (-2,6%).

Les prix des maisons sont toutefois encore fort différents en fonction des communes, la capitale étant divisée en trois zones de prix médians, allant de 200.000 pour la zone ouest de Bruxelles (Berchem, Ganshoren, Jette, Anderlecht et Molenbeek) à plus de 500.000 euros pour le sud et l'est de la capitale (Uccle, les deux Woluwe, Ixelles, Etterbeek, Auderghem et Boitsfort), en passant par le centre et le nord de Bruxelles (Forest, Saint-Gilles, Bruxelles-Ville, Saint-Josse, Schaerbeek et Evere) qui se situent entre 300 et 400.000 euros. "Le canal signe clairement la démarcation des prix", soulignent les notaires bruxellois.

Le prix médian des appartements une chambre est resté stable à 150.000 euros tandis qu'un appartement deux chambres (qui représente 52% des ventes d'appartements à Bruxelles) est passé de 200.000 à 208.000 euros, soit une augmentation de 4%. Pour un appartement trois chambres, le prix médian diminue de 1,6%, à 285.000 euros.

"Même si nous rencontrons encore beaucoup de problèmes urbanistiques à l'occasion de nos ventes, les propriétaires vendeurs sont à ce jour beaucoup mieux informés et plus réactifs à la législation qui s'est complexifiée avec le temps", saluent les notaires de la capitale, qui sollicitent toutefois, encore et toujours, une uniformisation de la législation. "A ce jour, nous devons constater bien heureusement que certains propriétaires, avant de vendre, régularisent leur bien. Ceci a pour conséquence qu'ils mettent sur le marché un bien conforme à la législation et cela peut avoir un effet positif sur les prix." Les notaires demandent cependant une amnistie sur la régularisation des biens "plus anciens" (comme c'est le cas en Flandre pour ceux datant d'avant 1962). Les problèmes d'infractions urbanistiques sont un obstacle majeur en matière de vente immobilière, rendant tant l'acheteur que les banques plus frileux, notent-ils encore.

Par ailleurs, la colocation est en plein essor dans la capitale puisqu'une location sur dix en est une. "A terme, un nouveau marché va s'ouvrir et aura un impact sur l'évolution du prix de l'immeuble de rapport", estiment encore les notaires.

Le marché de l'immobilier de bureaux est en revanche en pleine stagnation alors que le prix médian des garages et emplacements de parking est en hausse de 4,3%, à 24.000 euros.

Quant aux permis de bâtir, ils sont en recul de 39,9% à Bruxelles sur les trois premiers trimestres 2015 puisque seuls 1.336 permis ont été octroyés contre 2.222 en 2014. Le prix médian du mètre carré des terrains à bâtir, lui, a bondi de 506 à 677 euros.

Enfin les notaires bruxellois, dont les transactions représentent 7,8% de l'activité immobilière du pays, ont engrangé 515 millions d'euros de droits d'enregistrement (+1,24%) en 2015.

Engel & Völkers

Place Dumon
Avenue Orban 240
1150 Bruxelles
IPI/BIV 506.452
Tél.
+32 2 256 07 27

Vers l'agence



Array
(
    [EUNDV] => Array
        (
            [67d842e2b887a402186a2820b1713d693dd854a5_csrf_offer-form] => MTM5MjE5NzU3NkJ4d29xancwTDVhZWFIRzEycXAxcW9SdElHdVBqMTdV
            [67d842e2b887a402186a2820b1713d693dd854a5_csrf_contact-form] => MTM5MjE5NzU3NnlHcUR0Y2VlTXVPUndLMHZkMW9zMnRmRlgxaUcwaFVG
        )

)