Engel & Völkers Partenaire de licence Lasne > Blog > Les architectes de l'immobilier de luxe

Les architectes de l'immobilier de luxe

Le marché de l’immobilier de luxe se portait particulièrement bien avant que la crise du Covid-19 ne s’installe. En Flandre notamment, une augmentation des transactions a pu être constaté dans les mois précédant le confinement. Une dizaine d’architectes belges se sont tournés vers un segment client composé de personnes fortunées.

Bruno Erpicum, Charly Wittock, Olivier Dwek, Olivier Lempereur ou Vincent Van Duysen répondent à des projets architecturaux de plusieurs millions d’euros. Ils consacrent une partie ou l’ensemble de leur emploi du temps dans la réalisation de ces demeures luxueuses. Deux, trois ou dix d’entre elles sont parfois l’œuvre d’un seul architecte. Grâce au nom de ce dernier, la valeur de ces biens immobiliers explose. Si l’on prend l’exemple de Marc Corbiau, son style et sa signature peuvent contribuer à l’augmentation du prix de vente de 20 à 30 %. Pour ne citer que lui, plusieurs maisons dessinées par Corbiau font partie intégrante du paysage Belge.

Les clients ne jugent que par le nom de ces architectes. Les biens immobiliers qu’ils ont dessinés présentent une valeur qui demeurera constante ou ascendante. Dotées de la signature de Jacques Dupuis ou de Victor Horta, d’anciennes maisons conservent par exemple une valeur immobilière très haute.

La renommée de ces architectes influence la valeur marchande des habitations. Malgré tout, pour eux, un bien de 5 millions d’euros exige un travail quasi-similaire que s’il s’agissait d’une maison estimée à 500 000 euros.

Dans les deux cas, la durée et la qualité du travail concernant l’espace, la lumière ou la communication avec le maître d’ouvrage se ressemblent sensiblement. Pour les maisons les plus luxueuses, seuls la recherche du détail et l’usage de matériaux spécifiques montrent leur démarcation. Concernant ces derniers, le travail de recherche sera permis avec un budget plus conséquent.

Bruno Erpicum affirme d’ailleurs qu’un prix plus élevé ne signifie pas forcément une meilleure architecture mais une plus grande exigence de la part des clients. Certaines de ses maisons à 1,3 ou 2 millions d’euros l’ont rendu très fier. Charly Wittock est le fondateur du bureau AWAA. Pour lui, les Américains souhaitent avant tout des biens immobiliers d’une grande qualité. Ils exigent une grande réactivité et refusent tout erreur étant donné la valeur accrue de l’immobilier de luxe. Ces clients veulent s’offrir une marque réputée et des demeures à l’architecture originale. En faisant appel à son bureau d’architecture, ils aspirent à des projets respectueux de l’environnement.

Dans le domaine, Marc Corbiau reste le maître incontesté. Il explique que deux tiers des maisons qu’il a conçues changent de propriétaires. Ces derniers veulent son avis sur les futurs réaménagements. Il se sent respecté lorsqu’il est sollicité de cette manière mais tente de tempérer leurs envies de tout changer. Il note que la réussite d’un projet dépend de la combinaison d’un ensemble de facteurs comme l’environnement, la vue, l’emplacement et les envies des propriétaires.

Comme plusieurs de ses collègues, Bruno Erpicum a forgé sa renommée de manière internationale. Il précise que pour une maison idéale, il doit éliminer les éléments obsolètes et toutes formes de décoration. Il doit par exemple retravailler le plafonnage. Le calcul des proportions doit être très précis même si la tâche est rendu complexe par l’étendue de ces demeures. L’expert en lecture d’échelle doit appréhender au mieux l’espace, la lumière, les perspectives ainsi que les matières. Aucune erreur ne peut être acceptée au risque de fausser l’ensemble de l’œuvre.

Pour beaucoup, ne pas être contraint par une limite budgétaire permet un réel travail d’investigation et différenciation. C’est pour cette raison que les matériaux rares ne sont pas négligés. Selon Charly Wittock, travailler avec des clients fortunés les rend libres de s’intéresser à tous les détails et de solliciter les plus grands artisans. Il se sent encouragé par la possibilité de façonner des projets inédits.

L’opportunité de pouvoir étudier tous les détails leur confère une réelle satisfaction. Pour chaque projet, Bruno Erpicum se plaît à proposer la singularité concernant ces matériaux, les performances énergétiques ou la domotique.

Ces architectes sont très mobilisés même si le nombre de terrains à bâtir diminue. Marc Corbiau affirme un par un que la fortune de ces clients leur permettent toutes les envies tandis que Charly Wittock rétorque que la communication favorise la demande.
Les maisons individuelles ne représentent plus leur seul revenu. Le marché de l’immobilier de luxe est en train de changer étant donné les difficultés des particuliers à obtenir un permis d’urbanisme. Les promoteurs les sollicitent de plus en plus pour des projets prestigieux d’immeubles ou d’appartements. Leur avenir demeure encore très prometteur.

Vous aussi, habitez la maison de vos rêves, dessinée par un grand architecte.

Trouver le bien d'exception qui vous correspond, c'est notre travail.
Contactez l'agence Engel & Völkers la plus proche de chez vous et faites nous pars de vos critères de recherche. Nous trouerons la perle rare pour vous !

Contactez-nous dès maintenant
Engel & Völkers
Lasne
  • Rue de la Gendarmerie 1
    1380 Lasne
    Belgium - IPI 104.048

NOUS CONNAISSONS LA VALEUR DE VOTRE BIEN IMMOBILIER

Connaissez-vous la valeur actuelle de votre bien? Nos agents experts en immobilier font une estimation gratuite et sans engagement de votre bien.

Suivez-nous sur les médias sociaux