Engel & Völkers Partenaire franchisé Waterloo - Braine-l'Alleud > Blog > Espace public : les villes se développent vers l'intérieur

Espace public : les villes se développent vers l'intérieur

D'ici 2030, environ trois personnes sur cinq vivront en ville. Les villes sont en constante évolution, ce sont des environnements qui évoluent, qui se développent dans différentes directions, qui délaissent certains espaces, qui font l’expérience des booms ou des hémorragies démographiques. Elles fourmillent d'activités qui ne cessent de modifier l’espace ; les aires qui étaient autrefois résidentielles deviennent des quartiers commerçants et les anciennes zones industrielles sont transformées en nouveaux quartiers animés. Tous ces mouvements entraînent nécessairement également une évolution des espaces publics.

 Waterloo
- Les populations ne cessent de croître, mais les villes ont-elles déjà trouvé une solution à leurs problèmes de logement ?

Pourquoi construire vers l'intérieur ?

L'expansion d'une ville vers l'extérieur n’est pas toujours possible en raison de la présence de populations voisines, des limites géographiques ou du risque d'endommager les espaces verts. Ces dernières années, la solution populaire consistait à construire vers le haut sous forme de gratte-ciel de plus en plus élaborés, comme ceux que l’on peut voir à Pékin, New York et Tokyo. Construire « vers l'intérieur », signifie utiliser ou réaménager des bâtiments anciens et désaffectés, des terrains entre les bâtiments existants et des espaces publics, pour éviter qu’une ville ne se développe au-delà de ses limites actuelles.

À Berlin, par exemple, l'ancien aérodrome de Tempelhof a été transformé en parc public très populaire avec des entreprises et des lotissements communautaires. À Hambourg, la reconversion des zones portuaires a vu un espace autrefois industriel devenir un beau quartier résidentiel et culturel. D'autres villes se sont tournées vers l'eau, comme à Copenhague, où le cabinet d’architectes BIG a créé des logements étudiants abordables et flottants avec des conteneurs de transport.

Quels espaces publics ?

Les espaces publics que les urbanistes pourraient envisager de réaménager comprennent le « terrain commun », tel que les parcs et places publiques, l’« espace mort » entre les bâtiments, les bâtiments désaffectés et les espaces tels que les anciennes lignes de tramway. Tous ces espaces ont certes une valeur limitée avant leur réaménagement, mais possèdent un riche potentiel pouvant répondre aux besoins des populations urbaines grandissantes. Chaque ville a bien sûr différents terrains vagues à disposition. Les anciennes villes industrielles bénéficient de l’espace occupé par de vieilles usines, mais leurs terrains pourraient également être contaminés, tandis que les anciennes villes marchandes pourraient réutiliser leurs grandes places. Les vieilles villes devront combattre avec des bâtiments historiques plus petits et des rues plus étroites.

Y a-t-il des points négatifs ?

Pour les autorités municipales cherchant à accueillir une plus grande population et souhaitant utiliser l'espace intérieur d’une ville, une mauvaise planification pourrait avoir deux effets négatifs. Le premier est que l'habitat naturel et la biodiversité pourraient être à risque. Les villes sont des habitats dynamiques également pour de nombreux animaux et l’utilisation des espaces verts pour construire met les espèces et leur habitat en péril. Cependant, une bonne planification peut permettre aux villes de conserver leur blason écologique avec des projets architecturaux qui intègrent plantes et verdure pour absorber le dioxyde de carbone, améliorer la qualité de l'air et contribuer à soutenir la diversité écologique à l’intérieur de la ville.

Le second inconvénient potentiel est que les villes risquent de perdre une partie de leur histoire et de leur patrimoine si elles choisissent de démolir des bâtiments qui sont trop vieux ou trop petits pour être réutilisés. Il existe cependant des moyens créatifs de contourner ces problèmes. Les villes pourraient envisager de réaménager des usines et de créer des lieux de vie tendance ou des espaces communautaires à usage mixte, comme l'usine de lait Toni à Zurich et le parc paysager de Duisburg situé sur d'anciens terrains industriels.

À quoi ressembleront les villes du futur qui se développent vers l'intérieur et en hauteur, qui s'arment de technologies intelligentes et font face aux nouveaux environnements de travail et aux menaces environnementales ? Une chose est sûre: tout est voué au changement.

Contactez-nous dès maintenant
Engel & Völkers
Waterloo - Braine-l'Alleud
  • Chaussée de Tervuren 186
    1410 Waterloo
    Belgium
  • Fax: +32 2 354 94 80

NOUS CONNAISSONS LA VALEUR DE VOTRE BIEN IMMOBILIER

Connaissez-vous la valeur actuelle de votre bien? Nos agents experts en immobilier font une estimation gratuite et sans engagement de votre bien.

Suivez-nous sur les médias sociaux

Les conseils de notre agence immobilière pour investir dans le Brabant Wallon

Connue dans le monde entier, Waterloo est une ville attirant chaque année plusieurs milliers de touristes. Lors du Mémorial de la Bataille de Waterloo, elle s'est convertie en l'une des destinations principales urbaines du Brabant Wallon.

Sa position géographique au sud de Bruxelles, à deux pas des grands axes, lui donne un intérêt tout particulier. C’est ainsi que l’immobilier à Waterloo s’accroît d’année en année, surtout au niveau demande. Le territoire de Waterloo est majoritairement occupé par des terrains bâtis.

Qualité de vie

Waterloo, appelée ville cosmopolite et distinguée, fait partie des villes européennes possédant une meilleure qualité de vie. Cette position s’est maintenue durant ces dernières années et ne fait que croître. Waterloo est dotée d'une surface totale de plus de 21 km² et la commune compte plus de 29.700 habitants.

La ville offre de grands espaces verts, de beaux projets immobiliers intergénérationnels, un ample réseau de transport public, des attractions touristiques de renommée mondiale, une gastronomie très appréciée ainsi que des connexions parfaites avec le reste de l'Europe et du monde. L'enseignement (système éducatif de haute qualité), l'action sociale (une couverture médicale complète universelle pour ses résidents) et l'industrie manufacturière font également partie des secteurs porteurs de Waterloo. Elle dispose d'un réseau complet de commerces ainsi que de centres commerciaux et se démarque au niveau des meilleures offres culturelles de l'Europe.