Engel & Völkers Partenaire de licence Zermatt – Valais > Blog > Co-living : guide pour les propriétaires

Co-living : guide pour les propriétaires

À l’instar du marché grandissant des espaces de coworking dans le secteur commercial, l’occupation partagée des propriétés résidentielles est de plus en plus populaire. Bénéficiant de la possibilité de répondre aux besoins de plusieurs de locataires dans un seul et même bien immobilier, les espaces de co-living présentent une excellente occasion pour les propriétaires de maximiser leur investissement.

 Viège
- Pour les locataires, le partage du logement cède désormais la place aux concepts de co-living.

Qu’est-ce que le co-living ?

Bien que le partage du logement ait toujours existé, le co-living est une approche beaucoup plus axée sur la location à plusieurs locataires. S’inspirant des environnements de co-working, les espaces de co-living sont souvent conçus spécifiquement pour offrir des chambres à coucher calmes et privées, avec d’élégants espaces de vie décloisonnés utilisés comme lieu de socialisation.

Les biens immobiliers adaptés au co-living

Les espaces de co-living sont particulièrement populaires auprès des jeunes et dans les régions métropolitaines. Les concepts de co-living pour les étudiants existent déjà depuis un certain temps, mais la croissance plus récente des conversions industrielles a également ouvert le marché aux espaces haut de gamme pour jeunes professionnels.

La demande de tels espaces se traduit par le développement de projets de marque. Ces biens immobiliers de luxe se concentrent sur des services extras tels que les salles de sport, les bars et autres structures venant compléter la conception des appartements, offrant à la fois un style de vie et un espace de vie.

La législation en matière de co-living

Le co-living n’est pas toujours exempt de barrières. Dans certains pays, la conversion d’un bien immobilier est le premier obstacle : en Allemagne, par exemple, convertir une propriété en bien immobilier à usage résidentiel peut prendre du temps, coûter de d'argent et demander beaucoup de paperasse. Dans d'autres pays, les espaces de co-living peuvent être soumis à des exigences strictes de la part des autorités, y compris l'acquisition de certificats de sécurité et la preuve que l’espace au sol et les équipements soit suffisants pour le nombre de locataires prévu.

Pour avoir la garantie d’être du bon côté de la loi, consultez les sites web gouvernementaux ou consultez un avocat ou un bon conseiller immobilier.

L’attrait du bâtiment

Il n’est pas toujours facile de trouver le locataire parfait, et cela est d’autant plus vrai pour les espaces de co-living, pour lesquels vous rechercherez plusieurs occupants. Commencez par définir votre concept de co-living, en partant des infrastructures locales pour trouver votre marché cible. Y a-t-il un bon réseau de transports pour les usagers ? Vous trouvez-vous à proximité d’une université et souhaitez-vous donc vous adresser à des doctorants ou des chercheurs en début de carrière ? L’environnement offre-t-il un important choix d’événements culturels et de restaurants ?

Ensuite, pensez à comment vous allez organiser et  meubler votre bien immobilier pour attirer vos locataires cible. Vous devrez trouver un équilibre entre les zones privées telles que les chambres et les salles de bains (en vous assurant qu'il y en ait en nombre suffisant), et les lieux communs comme le jardin, la terrasse ou même un bar. Une grande cuisine bien équipée pourrait devenir la pièce maîtresse de votre habitation, permettant aux locataires de se rencontrer et de socialiser. Il est donc important que ce soit un endroit attrayant où pouvoir passer du temps, bénéficiant d’un espace et d’équipements suffisants pour tout le monde.

Enfin, faites attention aux détails : de la connexion haut débit ultra-rapide aux appareils ménagers de haute qualité, tous feront la réelle différence dans le mode de vie de vos locataires.

Attirer les bons locataires

Il est essentiel de trouver un conseiller immobilier local qui connaisse votre marché. Il devra être en mesure de localiser les propriétés appropriées à une conversion en espaces de co-living, en termes d'emplacement, de taille, de style et de retour sur investissement. Il pourra également puiser dans son réseau pour vous aider à trouver des locataires avant-gardistes qui apprécieront ce nouveau style de vie.

Enfin, il importe de bien examiner votre prix. Vos colocataires s’attendront à un bon rapport qualité-prix, sans pour autant se contenter d’une maison bon marché à partager. N’hésitez donc pas à collaborer avec votre conseiller immobilier pour être sûr de déterminer le juste prix.

Contactez-nous dès maintenant
Engel & Völkers
Partenaire de licence Zermatt – Valais

NOUS CONNAISSONS LA VALEUR DE VOTRE BIEN IMMOBILIER

Connaissez-vous la valeur actuelle de votre bien? Nos agents experts en immobilier font une estimation gratuite et sans engagement de votre bien.

Suivez-nous sur les médias sociaux