Trouvez le bien idéal
Page précédente
Engel & Völkers Partenaire de licence Zermatt – Valais > Blog > La success story de la master licence Engel & Völkers Wohnen Suisse avec Peter Frigo – Partie I

La success story de la master licence Engel & Völkers Wohnen Suisse avec Peter Frigo – Partie I

Peter Frigo est le fondateur de la master licence Engel & Völkers Wohnen en Suisse et dirige actuellement plusieurs bureaux qu'il souhaiterait faire passer dans de nouvelles mains à l'avenir. Dans la partie I de l'interview qui suit, vous en apprendrez davantage sur Peter Frigo et sur la fondation et le développement de Engel & Völkers en Suisse.

 Viège
- Portraitfoto von Peter Frigo mit dem Engel & Völkers Logo und Shop im Hintergrund

Engel & Völkers Suisse: Cher Peter, nous aimerions en savoir plus sur le fondateur d’Engel & Völkers Suisse. Qu'as-tu fait auparavant et qu'est-ce qui t’as motivé à établir la marque Engel & Völkers en Suisse?


Peter Frigo: Avant d'entrer dans l'industrie immobilière suisse, j'ai travaillé pendant environ onze ans comme directeur général d'une entreprise allemande dans le secteur de la fourniture de matériel de construction. L'entreprise comptait plusieurs centaines d'employés et réalisait un chiffre d'affaires à trois chiffres en millions. Elle appartenait à un groupe de sociétés suisses qui m'a demandé de vendre un portefeuille immobilier suisse de leur fonds de pension. Le produit de la vente devait ensuite être réinvesti dans de nouvelles propriétés.


À cette époque, qui remonte à plus de 20 ans, j'avais déjà en tête mon retour en Suisse et le désir d'indépendance. C'était donc une grande opportunité pour moi!


Jusqu'à présent, je m'étais moins occupé de la vente et plus de l'achat de biens d'investissement. J'avais donc l'habitude de m'asseoir en face des vendeurs et bien sûr d'apprendre d'eux. Je pouvais ainsi me forger mes propres idées de vente.


J'ai réussi à vendre le portefeuille immobilier avec succès, et comme mon employeur m’avait donné une haute participation au prix de vente, j'ai pu financer mon entrée dans le secteur immobilier suisse.


En fin 1997, j'ai vu une petite annonce dans le Zuger Amtsblatt, selon laquelle un entrepreneur allemand cherchait un partenariat dans le domaine du conseil immobilier en Suisse. Nous nous sommes rencontrés et avons fondé une société commune une semaine plus tard. Puis ça a commencé, à peu près comme lors de l’achat d'une licence Engel & Völkers. Dunja Wirth, qui m'a fait découvrir le courtage immobilier à l'époque, est aujourd'hui encore active en tant qu'agent immobilier dans l'Oberland zurichois.


Bientôt, nous étions actifs à Zoug et à Zurich dans le secteur résidentiel et commercial en tant qu'agents immobiliers. Mon partenaire commercial a ensuite quitté notre entreprise lorsque sa société allemande a été vendue à Engel & Völkers.


Avec Markus Schmidiger, j'ai contacté Christian Völkers et lui ai proposé une collaboration en Suisse. Christian Völkers a rapidement accepté et nous avons donc changé le nom de la société au début de l'année 2000 pour Engel & Völkers.


Markus Schmidiger a rejoint la société en 1999 et est encore aujourd’hui président du conseil d'administration d'Engel & Völkers Wohnen Suisse.


Engel & Völkers Suisse: A l'époque, vous étiez donc « seulement » des partenaires de licence à Zurich et Zoug. Comment en est-on arrivé à la création d'une master licence?


Peter Frigo: En 2003, Sven Odia, alors directeur de l'expansion, nous a demandé si nous voulions reprendre la master licence pour le secteur résidentiel pour l'ensemble de la Suisse. Ce n'était pas un défi financier facile à maîtriser pour nous. C'est pourquoi nous voulions continuer à faire nous-mêmes du courtage immobilier afin de pouvoir réunir les fonds nécessaires à l'achat, la construction et la direction de la master licence. Nous le faisons encore aujourd'hui, toujours séparément de la master licence. Nos propres bureaux sont toujours traités de la même manière que les partenaires de licence.


À partir de 2004, nous avons étendu les régions de Zoug et de Zurich à St. Moritz, Ascona, Ausserschwyz avec Pfäffikon et Lucerne. Au fil du temps, nos collègues ont développé le désir de gérer ces zones de licence de manière indépendante. Nous avons ainsi pu confier les licences pour Zoug, Zurich, Küsnacht, Rapperswil, Saint-Moritz et Ascona à d'autres entrepreneurs que nous connaissons bien. Nous en sommes très heureux, car avec ces nouveaux partenaires, qui opèrent désormais de manière indépendante, nous étions sûrs que de bonnes choses allaient se passer pour le développement futur de la marque Engel & Völkers en Suisse.


Par conséquent, les ventes d'Engel & Völkers en Suisse ont toujours évolué dans le positif chaque année, à une seule exception près. En 2019, grâce à l'énergie créative et à l'engagement inlassable de tous nos partenaires, nous avons atteint pour la première fois la barre des 40 millions de francs de chiffre d'affaires en courtage immobilier résidentiel. Le volume des transactions de l’ensemble des biens vendus s'est élevé à plus de 1,2 milliard de francs suisses.


Engel & Völkers Suisse: C'est une histoire très impressionnante. Nous aimerions en savoir plus sur la manière dont une licence existante peut être reprise. Quelles conditions faut-il remplir?


Découvrez les possibilités de fondation ou de reprise d’une licence dans la partie II de l'entretien, la semaine prochaine.

Contactez-nous dès maintenant
Engel & Völkers
Partenaire de licence Zermatt – Valais

NOUS CONNAISSONS LA VALEUR DE VOTRE BIEN IMMOBILIER

Connaissez-vous la valeur actuelle de votre bien? Nos agents experts en immobilier font une estimation gratuite et sans engagement de votre bien.

Suivez-nous sur les médias sociaux