Engel & Völkers Partenaire de licence Marbella > Blog > Quel est le meilleur chauffage pour la rénovation d'un bâtiment ancien ?

Quel est le meilleur chauffage pour la rénovation d'un bâtiment ancien ?

Le système de chauffage est également à l'ordre du jour de la rénovation d'un bâtiment ancien. Il n’est pas possible de répondre de manière générale à la question de savoir quel est le meilleur nouveau mode chauffage dans un bâtiment ancien. Les exigences locales et structurelles ont autant d'influence sur le choix du système de chauffage que les coûts et les réglementations légales. Alors que les systèmes de chauffage avec des conteneurs de stockage nécessitent beaucoup d'espace, l'énergie solaire thermique a besoin d'un toit ensoleillé, de préférence orienté sud, pour pouvoir déployer sa pleine puissance. Certains propriétaires veulent économiser sur les coûts pendant la rénovation et donc remplacer de manière spécifique uniquement le chauffage. Si l'isolation n'est pas suffisante et qu'il n'y a pas de chauffage par le sol, une pompe à chaleur n'est qu'un bon choix que sous certaines conditions. Mais ce sont précisément ces systèmes de chauffage qui utilisent des énergies renouvelables et qui figurent donc sur la liste prioritaire du gouvernement. Les programmes de financement pour l'achat du nouveau système de chauffage sont conçus dans cette optique. Cependant, pour un bâtiment ancien, il y a d'autres alternatives intéressantes lors du choix d’un nouveau chauffage.

 Marbella
- Quel est le meilleur chauffage pour la rénovation d'un bâtiment ancien ?

Quand vaut-il la peine de changer le chauffage dans une construction ancienne ?

Si vous rénovez complètement votre ancienne maison, un contrôle du chauffage s’avère nécessaire. En particulier si vous rénovez ou améliorez l'isolation, il vaut la peine d'examiner de façon critique votre ancien système de chauffage. Si la consommation est clairement trop élevée dans votre maison, il vaut généralement la peine d’opter pour un nouvel achat, car que le simple fait de remplacer une chaudière à température constante par une chaudière à condensation plus récente vous permet de faire des économies d'énergie sur le chauffage au gaz ou au fioul. En fonction de la structure de l'ancien bâtiment, il est possible de réaliser jusqu'à 30 % d'économies sur les coûts annuels de chauffage. Mais à partir du 1er janvier 2022, si vous décidez de remplacer votre chaudière au fioul, vous devrez vous tourner vers un autre équipement. Vous pourrez cependant conserver votre chaudière au fioul jusqu’à ce que l’appareil arrive en fin de vie. 

Même pour les systèmes de chauffage installés plus récemment, un changement de chauffage dans un bâtiment existant peut être rentable, par exemple lorsque des réparations sont nécessaires. Une chaudière défectueuse ou des pièces de rechange coûteuses justifient certainement l'achat d'un nouveau système de chauffage moderne et économe en énergie. De plus, la rénovation du chauffage dans les bâtiments anciens augmente également le confort de vie. En plus de la rénovation de la façade et des fenêtres, un nouveau système de chauffage innovant offre un climat intérieur nettement plus agréable, sans parler de la valeur ajoutée que la nouvelle technologie de chauffage apporte à l’ancienne construction. En outre, le nouveau système de chauffage permet de préserver l'environnement. Voici ce qui peut justifier le changement de chauffage ou l’installation d’un chauffage complémentaire aux énergies renouvelables dans un bâtiment ancien :

  • Interdiction de rénover une chaudière fioul avec le même équipement

  • Le chauffage a un grand besoin de réparation en raison de son âge (à partir de 15 ans)

  • Performance limitée du chauffage

  • Les coûts énergétiques sont trop élevés pour les combustibles fossiles

 

Quel type de chauffage convient pour un bâtiment ancien ?

Les plans actuels de transition énergétique s'étendent également aux systèmes de chauffage dans les bâtiments anciens. L’interdiction de la chaudière au fioul s’inscrit ainsi dans ce contexte de lutte contre le réchauffement climatique. À l'avenir, le chauffage conventionnel au gaz ou au fioul sera totalement éliminé, car il ne brûle que des combustibles fossiles. C'est pourquoi, dès le 1er juillet 2022, il ne sera plus possible de faire installer une chaudière au fioul dans votre logement. Comme ces deux systèmes de chauffage sont encore bon marché au niveau de l'achat, la politique repose sur des incitations financières pour passer à un nouveau chauffage à énergies renouvelables lors de la rénovation du chauffage d'un bâtiment ancien. Cependant, le chauffage au bois, le chauffage avec chaudière à condensation, l'énergie thermique solaire ou la pompe à chaleur ne suffisent pas toujours à eux seuls. 

Dans ces cas, une solution hybride composée de chauffage au gaz et de chauffage additionnel aux énergies renouvelables est la plus utile. Il suffit parfois de compléter le système de chauffage existant par un système de chauffage moderne. Un système à énergie solaire thermique ou une pompe à chaleur peuvent être utilisés comme supplément sans remplacer le système de chauffage existant. Les coûts énergétiques du chauffage au gaz naturel, par exemple, sont également considérablement réduits en utilisant le nouveau système de chauffage avec des énergies renouvelables supplémentaires. Ces types de chauffage ou leurs combinaisons peuvent être intéressants pour une ancienne construction :                                   

  • Chaudière gaz ou fioul à condensation

  • Pompe à chaleur (air, eau, sol)

  • Chauffage avec bois ou granulés de bois

  • Chauffage au gaz avec énergie solaire thermique

  • Chauffage aux granulés avec pompe à chaleur

  • Chauffage électrique comme complément au système de chauffage existant

Dans quelle mesure les différents types de chauffage sont-ils utiles dans un bâtiment ancien ?

Les pompes à chaleur font partie des systèmes de chauffage du futur. Elles utilisent l'air, le sol ou l'eau comme source libre de chaleur. Utilisant environ 20 à 30 pour cent d'électricité, la pompe à chaleur est l'un des systèmes de chauffage les plus rentables. D’importantes zones de stockage pour les combustibles ne sont plus nécessaires. Dans le cadre de la transition énergétique, les propriétaires immobiliers recevront des subventions intéressantes pour l'installation d'une pompe à chaleur. La pompe à chaleur est donc théoriquement la meilleure source de chaleur pour un bâtiment ancien. Mais ceci n'est pas toujours le cas. La pompe à chaleur déploie toute son efficacité, notamment en complément d’un système de chauffage au sol. Contrairement aux radiateurs, la chaleur est répartie uniformément sur toute la surface habitable. Le radiateur, en revanche, émet la chaleur à partir d'un point fixe dans la pièce. Par conséquent, les systèmes de chauffage avec radiateurs nécessitent une température de débit plus élevée que le chauffage au sol. 

Pour que cette chaleur douce maintienne la chaleur en continu dans les pièces, un bâtiment ancien a besoin de fenêtres épaisses et d'une bonne isolation thermique. Si tel est le cas, alors les pompes à chaleur constituent un investissement évolutif malgré des coûts d'acquisition plus élevés et offrent en même temps un confort de vie attrayant. Si la structure présente des défaillances, d'autres systèmes de chauffage sont clairement plus avantageux. Si vous souhaitez rénover en utilisant uniquement des énergies renouvelables, le chauffage au bois ou aux granulés s’avère une bonne alternative à la pompe à chaleur. Si l'espace pour le stockage du combustible est réduit, une chaudière gaz à condensation associée à un système d’énergie solaire thermique peut être une bonne option pour votre ancienne construction.

Le calcul de la charge de chauffage comme base pour le choix du chauffage dans l'ancien bâtiment

Le trop n'est pas toujours un avantage et cela s'applique également aux chauffages. Alors qu'un système de chauffage trop petit atteint rapidement ses limites et ne fonctionne donc pas de manière économe en énergie, un système de chauffage trop grand s'avère également problématique. Les capteurs mettent en marche et éteignent constamment le chauffage s'il la puissance de chauffage est trop élevée. Tout cela se reflète naturellement dans la consommation d'énergie. Chaque bâtiment ancien est différent, il n'y a donc pas de solution unique quant à la taille ou au type de chauffage neuf. Les propriétaires devraient se faire conseiller par des professionnels du chauffage ou des experts en énergie avant d'acheter. Ces derniers s’occuperont de l'évaluation énergétique du bâtiment. La détermination correcte de l'état structurel des fenêtres et de l'isolation est tout aussi importante que le choix d'un chauffage approprié. Le calcul correct de la charge de chauffage requise pour le besoin en chaleur permet de faire des économies. Les chauffages surdimensionnés consomment non seulement plus d'énergie, mais ils ont également un prix d'achat plus élevé.

Quelles sont les subventions disponibles pour un nouveau système de chauffage dans un bâtiment ancien ?

En fonction du système de chauffage, différentes aides sont disponibles. En général, plus le système de chauffage est évolutif et économe en énergie, plus les aides sont attrayantes. Les systèmes de chauffage à sources d'énergie renouvelables sont clairement en première ligne. MaPrimeRénov’ couvre divers travaux et l'installation de nombreux systèmes de chauffage. L’Éco-prêt à taux zéro permet de financer des travaux d'amélioration de la performance énergétique, dont le chauffage. Un taux de TVA réduit à 5,5 % peut s'appliquer sur certains travaux de rénovation. Vous pouvez d’autre part bénéficier d’un chèque énergie ou encore d’aides locales.

Chauffage au fioul ou chaudière fioul à condensation

Le chauffage au fioul est en voie d’extinction. Il n’est désormais plus possible de remplacer votre chaudière au fioul actuelle par un nouveau modèle utilisant le même combustible. Vous devrez donc opter pour un autre type d’équipement. Cependant, vous avez la possibilité de conserver votre chaudière au fioul jusqu’à ce qu’elle arrive en fin de vie ou que vous décidiez de la remplacer.

La chaudière gaz à condensation ou le chauffage hybride au gaz

La chaudière hybride est l’un des systèmes de chauffage les plus économiques actuellement. Le dispositif associe une chaudière gaz à condensation et une pompe à chaleur pour tirer le meilleur parti des deux énergies. Les particuliers bénéficient de nombreuses aides à la rénovation pour l’installation de cette solution de chauffage. Pour être éligible aux aides, le système hybride au gaz doit respecter certains critères techniques. Il s'agit notamment du taux d’efficacité énergétique saisonnière et du choix du bon régulateur. Les aides principales comprennent entre autres les primes Coup de pouce, MaPrime Rénov pour l’équipement et la rénovation globale. Les propriétaires peuvent aussi bénéficier d’une TVA réduite de 5,5 % et des Éco-prêts à taux zéro.

Le chauffage hybride

Le chauffage hybride à énergie renouvelable va encore plus loin. Il se compose d'au moins deux systèmes de chauffage dans une installation de chauffage qui n'utilisent que des énergies renouvelables. Il peut s'agir de n'importe quelle combinaison de chauffage à énergie solaire thermique, de pompe à chaleur et de biomasse, comme le chauffage aux granulés.  Par rapport au chauffage hybride au gaz, les propriétaires reçoivent des aides plus importantes. La prime rénov est réservée aux propriétaires d’une résidence principale dont les travaux se sont terminés il y a plus de 2 ans. Le montant de cette prime varie en fonction de l’appareil installé et des revenus du foyer. La Prime coup de pouce est destinée aux équipements utilisant des énergies renouvelables (chaudière biomasse/pompe à chaleur). Ici aussi Le montant de la prime diffère en fonction de vos revenus et du type d’équipement.

Le chauffage aux granulés

Les systèmes de chauffage à biomasse sont neutres en CO2 et font donc partie des systèmes de chauffage à privilégier pour l'avenir. Ils comprennent les systèmes qui utilisent comme combustible du bois, sous quelque forme que ce soit. Il s'agit notamment des chaudières à bois classiques ainsi que de celles destinées aux copeaux de bois. Étant donné que ces deux systèmes de chauffage doivent être alimentés manuellement, de nombreuses personnes se tournent vers le chauffage automatisé et alimenté en granulés. Il existe de nombreuses aides financières à la rénovation pour l’installation d’un poêle à granulés de bois. La prime énergie est une aide financière reposant sur le dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE). 

Elle a pour objectif est de financer une partie des travaux d’économies d’énergie. Pour être éligible, vous devez répondre à plusieurs critères et le montant de la prime dépend aussi de vos revenus. La subvention MaPrimeRénov' de l’Agence nationale de l'habitat (Anah) s’adresse à tous les propriétaires. Selon vos revenus, vous pouvez recevoir jusqu’à 3000 euros. L’éco-prêt à taux zéro est un emprunt bancaire. Il est accordé aux ménages qui réalisent des travaux de rénovation énergétique dans leur habitation et dont les intérêts sont pris en charge par l’État. Le montant que vous pouvez emprunter varie selon les travaux réalisés : pour un poêle à granulés seul, le montant peut s'élever à 15 000 €, pour un forfait de 2 travaux de rénovation énergétique, vous pouvez emprunter jusqu’à 25 000 € et pour 3 travaux jusqu’à 30 000 euros.

La pompe à chaleur

Les différentes pompes à chaleur puisent la chaleur gratuite dans l'air, l'eau ou le sol pour chauffer les bâtiments anciens. Les pompes à chaleur air-eau sont bon marché à l'achat, car de grands forages souterrains ne sont pas nécessaires. Cependant, leur efficacité est inférieure à celle des pompes à chaleur hydrothermique ou sol-eau. Surtout en hiver, l'air extérieur est froid et la pompe à chaleur nécessite donc plus d'électricité. L'utilisation de la chaleur de la terre ou des eaux souterraines est plus efficace, mais aussi plus coûteuse. Lors de l'utilisation d'un système de chauffage de surface tel que le chauffage au sol et lorsque le bâtiment est bien isolé, ces pompes à chaleur fonctionnent toute l'année. Nombreuses sont les aides disponibles allant du Dispositif Denormandie au chèque énergie, en passant par l’exonération de taxe foncière, entre autres. 

L’énergie solaire thermique

Le soleil fournit une énergie renouvelable inépuisable et gratuite. Dans le même temps, l'énergie solaire thermique est moins chère à acheter que les pompes à chaleur. Cependant, leur handicap est le faible rayonnement solaire en hiver ou lorsque la surface du toit est orientée vers le nord. Si l’orientation du toit est optimale et qu’il est ensoleillé, la technologie solaire thermique est certainement l'un des systèmes de chauffage idéal pour l’avenir dans les bâtiments anciens. Le prix d'une installation solaire thermique n'est pas encadré et dépendra donc du professionnel choisi et des matériaux utilisés. Pour vous aider dans le choix des travaux, vous pouvez faire appel gratuitement à un conseiller spécialisé en travaux de rénovation de l'habitat (France Rénov'). Sous certaines conditions (par exemple, le recours à un professionnel certifié RGE), il est possible de bénéficier d'une aide au financement des travaux Ma Prime Rénov.

Le bon chauffage pour un bâtiment ancien : une décision personnelle

Alors que l’État mise sur les énergies renouvelables pour atteindre les objectifs de la transition énergétique, l'efficacité énergétique d'un nouveau chauffage dépend des conditions structurelles du bâtiment existant. Le meilleur système de chauffage est certainement celui offrant les coûts énergétiques les plus bas et le plus haut rendement énergétique. Les prix d'achat plus élevés pour les systèmes de chauffage évolutifs sont souvent compensés par les différentes aides au financement des travaux. Bien que de nombreuses personnes souhaitent encore continuer à utiliser le chauffage gaz ou au fioul existant, si vous voulez conduire votre propriété vers l'avenir, un système de chauffage avec des énergies renouvelables est de mise, du moins comme système complémentaire. L'amélioration du confort de vie va de pair avec la rénovation du chauffage. En outre, la réduction des coûts d'énergie et l'augmentation simultanée de la valeur de la propriété compensent rapidement les coûts encourus par les propriétaires. 

Contactez-nous dès maintenant
Engel & Völkers
Partenaire de licence Marbella
  • Blvd. Príncipe Alfonso de Hohenlohe CN 340 KM 178,2 - CC La Póveda, Local 5
    29602 Marbella
    Espagne

NOUS CONNAISSONS LA VALEUR DE VOTRE BIEN IMMOBILIER

Connaissez-vous la valeur actuelle de votre bien? Nos agents experts en immobilier font une estimation gratuite et sans engagement de votre bien.

Suivez-nous sur les médias sociaux