Engel & Völkers Côte d'Azur > Blog > Immobilier de luxe : La Côte d’Azur reste un marché porteur pour les résidences principales et secondaires

Immobilier de luxe : La Côte d’Azur reste un marché porteur pour les résidences principales et secondaires

● Demande et prix stables malgré la pandémie de Covid-19
● Les propriétés de vacances sont de plus en plus utilisées comme résidences principales

Hambourg, le 16 décembre 2020. La Côte d’Azur est l’un des marchés immobiliers les plus onéreux du monde. Elle offre à la fois un niveau de vie attractif et de nombreuses activités culturelles et récréatives haut de gamme. Depuis la fin du XVIIIe siècle, cette partie du littoral a la réputation d’être le lieu de retraite privilégié des personnes très fortunées (UHNWI − Ultra High Net Worth Individuals), des aristocrates européens et de la haute société internationale. « Malgré la pandémie de coronavirus, nous continuons d’observer un niveau de demande élevé et une évolution stable des prix dans le segment du luxe. L’attrait pour le sud de la France s’est même intensifié chez les acheteurs potentiels car la région constitue un havre de paix pour les propriétaires et les investisseurs », déclare David Scheffler, PDG d’Engel & Völkers pour la France, la Belgique et les Pays-Bas. Marché traditionnellement international, la Côte d’Azur a enregistré cette année une forte augmentation auprès des acheteurs nationaux. En 2020, la demande a été forte chez les acheteurs potentiels français, en particulier les clients parisiens, mais aussi frontaliers (Italie, Belgique, Suisse et Allemagne). Néanmoins, les ventes effectives sont restées en phase avec le marché, avec une part d’acheteurs étrangers d’environ 50 pour cent à Cannes, et d’environ 75 pour cent à Saint-Jean-Cap-Ferrat.


La demande excédentaire maintient des prix élevés

Outre les yachts glamour, les boutiques de luxe et les clubs de plage privés, la Côte d’Azur est connue pour ses villes historiques et ses villages côtiers pittoresques. L’offre ultra-limitée de propriétés dans les coins recherchés de la région distingue la Côte d’Azur des autres destinations de luxe. Parmi les marchés les plus onéreux, on compte la commune de Saint-Jean-Cap-Ferrat, où les prix des villas varient entre quatre et plusieurs centaines de millions d’euros. « Souvent surnommée le “cap des milliardaires”, cette péninsule est réputée pour ses propriétés somptueuses et ses prix au mètre carré parmi les plus élevés au monde », indique Marie-Claire Sangouard, directrice générale du Market Center Engel & Völkers Côte d’Azur, avant d’ajouter : « Pour n’en citer qu’une, la mythique villa “Les Cèdres”, ancienne demeure du roi des Belges Léopold II, s’est vendue pour 200 millions d’euros l’année dernière. D’autres propriétés plus confidentielles se négocient “off-market” pour des montants encore plus élevés. Et à côté de cela, vous avez des villas moins extravagantes dont les prix de vente varient entre 2,5 et 50 millions d’euros ». À Cannes, bien connue pour sa superbe plage et son boulevard de La Croisette, les prix des maisons et des villas ont atteint jusqu’à 35 millions d’euros en 2020. Pour les appartements, les prix au mètre carré peuvent dépasser les 20 000 euros. À Saint-Tropez, destination de vacances mondialement connue, les prix des maisons et des villas peuvent s’élever jusqu’à 30 millions d’euros. Pour les appartements, le prix au mètre carré le plus élevé a été de 26 000 euros en 2020.

En matière de résidences secondaires, les UHNWI ont tendance à privilégier les grandes villas avec jardins luxuriants et piscines, idéalement situées à proximité de la plage et bénéficiant de vues imprenables sur la mer. Cette clientèle aisée apprécie également la tranquillité et l’intimité qu’offrent les propriétés de luxe situées à l’intérieur des terres, entourées de paysages naturels d’exception. Les acheteurs et investisseurs qui recherchent un bien pour leur usage privé mais envisagent de le louer pendant les vacances ont tendance à investir dans des zones urbaines, à proximité des grands boulevards et des promenades en bord de mer. Avec un prix d’entrée relativement modéré − à partir de 4 200 euros le mètre carré −, Nice constitue l’un des marchés d’investissement les plus populaires en la matière.


Nouvelle tendance : Investir dans le sud pour y vivre à l’année

Face au maintien des restrictions de déplacement, on observe un engouement sans précédent pour les régions méridionales et les biens immobiliers attrayants. En effet, rien de tel qu’un investissement sur la Côte d’Azur pour apprécier la « joie de vivre » à la française. « Pendant le confinement au printemps, beaucoup de nos clients parisiens ont temporairement déménagé dans le sud de la France et utilisé leur résidence secondaire comme lieu de loisirs et de travail à distance », explique Marie-Claire Sangouard. On observe également cette tendance chez les propriétaires frontaliers en provenance de Belgique, d’Italie et de Suisse, qui possèdent une résidence de vacances sur la Côte d’Azur. Enfin, ces derniers mois, on a constaté un intérêt accru pour l’arrière-pays car il permet d’accéder à des parcelles plus grandes pour des prix comparables. Il suffit en effet de s’éloigner de la côte pour découvrir des villages de montagne pittoresques et une campagne provençale des plus attrayantes.


Perspectives d’avenir : La valeur des biens immobiliers devrait rester stable

Le marché de l’immobilier de luxe dans le sud de la France s’est montré très résilient malgré la crise du coronavirus. L’intérêt pour les propriétés résidentielles et locatives demeure élevé. Durant les périodes précédant et suivant le premier confinement au printemps, les demandes des clients d’Engel & Völkers ont augmenté de dix pour cent. Les villas et appartements haut de gamme de la Côte d’Azur restent un investissement intéressant pour les acheteurs et propriétaires sur le long terme. « Pour la saison d’hiver cette année, nous devons attendre de voir comment l’épidémie évolue. Nous sommes convaincus que l’intérêt pour l’immobilier de luxe reviendra au printemps 2021. En effet, la Côte d’Azur est un marché florissant, en constant renouvellement », conclut David Scheffler.

Située dans la prestigieuse commune de Saint-Jean-Cap-Ferrat, cette propriété historique est actuellement en vente pour 19,5 millions d’euros. Les 700 mètres carrés de surface habitable comprennent onze chambres, dix salles de bains, un salon avec loggia, une salle à manger avec cuisine ouverte donnant sur une véranda, une cave à vin et une grande terrasse. Le terrain de plus de 3 000 mètres carrés présente également une pool house privée.

Située à seulement cinq minutes du centre de Cannes, cette villa contemporaine du quartier de la Californie est en vente pour 4,695 millions d’euros. Dotée d’une surface habitable totale de 270 mètres carrés, cette propriété de luxe sur trois niveaux avec grande piscine extérieure offre une vue imprenable sur la mer et la baie de l’une des capitales mondiales du cinéma.

Cette villa méditerranéenne située à Saint-Tropez est en vente pour 19,99 millions d’euros. Conçue par un architecte italien dans le style des grands domaines de Sienne, cette propriété est entourée d’un magnifique jardin avec grande piscine. Elle présente une surface habitable de 670 mètres carrés, avec huit chambres et huit salles de bains.

Cet appartement en pleine propriété situé sur la place Masséna de Nice se compose d’un grand salon avec cuisine équipée ouverte donnant sur un balcon, de deux chambres, d’une salle de bains et d’un dressing. De par sa situation centrale et sa décoration d’intérieur raffinée, cet appartement constitue un investissement immobilier d’exception.

Contactez-nous dès maintenant
Engel & Völkers
Côte d'Azur
  • 13, rue des Etats-Unis
    06400 Cannes
    France
  • Fax: +33 4 93 68 73 67

NOUS CONNAISSONS LA VALEUR DE VOTRE BIEN IMMOBILIER

Connaissez-vous la valeur actuelle de votre bien? Nos agents experts en immobilier font une estimation gratuite et sans engagement de votre bien.

Suivez-nous sur les médias sociaux