Ce site utilise des cookies. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
X

Les taux de crédits immobiliers toujours plus bas en 2019

Au plus bas en 2018, les taux des crédits immobiliers demeurent toujours extrêmement attractifs en ce début d’année. La tendance à la baisse se maintient plus longtemps que prévu, à rebours des estimations faites par les experts du secteur. Des emprunts à moins de 1,50 % sur 20 ans sont toujours possibles. La période s’avère donc tout à fait propice à un achat immobilier.

Les taux de crédits immobiliers favorables début 2019


Les taux d’emprunt avaient atteint un seuil des plus bas en 2018, laissant penser qu’il s’agissait du meilleur moment pour investir dans la pierre. Contre toute attente, le climat demeure favorable en 2019 avec des hausses minimes concernant les taux moyens pour la majorité des durées. En janvier, on a vu des augmentations inférieures à 0,05 % pour des emprunts sur 10, 12, 15, 20 et 25 ans. Et une diminution, de l’ordre de 0,02 point, a même été observée pour les taux de crédit sur 7 ans, à 0,86 % début 2019. 

Les taux obtenus par les meilleurs profils d’emprunteurs se sont également stabilisés. Il en ressort une situation particulièrement intéressante pour les personnes souhaitant réaliser un achat de bien à crédit. Les dossiers d’emprunt concernaient en janvier les résidences principales en priorité (82 %), avec une faible part laissée aux investissements locatifs (17 %) et aux achats de résidences secondaires (1 %).

Une baisse des taux qui se maintient après le premier trimestre


Pour les experts, de tels taux n’étaient pas en mesure de perdurer en 2019. Des augmentations étaient attendues lors des semaines suivantes. Il n’en a en fait rien été, si l’on se fie aux chiffres concernant le mois de mars. Les taux moyens de crédit ont en effet baissé, et ce pour toutes les durées. Des diminutions mineures ont eu lieu pour les emprunts de longue durée : 0,01 % de baisse sur 15 ans, 0,02 % sur 20 et 25 ans. 

Pour les emprunts de moins de 15 ans, les baisses sont notables avec une diminution de 0,93 point sur 10 ans et 1,08 point sur 12 ans. Enfin, une légère baisse (0,07 %) est à signaler pour les crédits sur 7 ans. Les meilleurs taux obtenus durant mars sont eux aussi à la baisse. Des taux historiquement bas sont atteints pour les emprunts sur 15 ans (0,80 %) et sur 20 ans (1 %). De quoi intéresser les acquéreurs et les inciter à ne pas attendre.
Paris - Taux de crédit immobilier bas

Des conditions excellentes pour acheter un appartement


A l’aune de ces observations, il apparaît clair que la période est on ne peut plus favorable pour les acheteurs. La baisse globale des taux de crédit a en outre le mérite de toucher des durées d’emprunt traditionnellement plébiscitées, à savoir 15 et 20 ans. Dans ce domaine, les derniers taux constatés en mars sont plus bas encore (de 0,05 point environ) que ceux atteints en décembre 2016. 

Pour les professionnels du secteur, plusieurs facteurs peuvent être évoqués pour comprendre cette baisse. La Banque Centrale Européenne a confirmé qu’elle ne modifierait pas ses taux directeurs, permettant aux banques de profiter de conditions avantageuses. Celles-ci cherchent toujours à séduire de nouveaux clients, la forte concurrence offrant des taux toujours plus bas aux acquéreurs, qui sont nombreux à vouloir bénéficier des opportunités créées par cette conjoncture très favorable. 

Dernier élément à prendre en considération, la baisse des taux d’usure, qui donne aux emprunteurs une garantie solide contre une brusque hausse des taux. Si cette tendance à la baisse des taux ne pourra pas durer éternellement, il n’est pas interdit de s’attendre à ce qu’elle perdure quelques mois encore.

Réalisez votre projet immobilier sans attendre


C’est donc une dynamique très positive qui s’est mise en place pour les emprunteurs depuis l’automne 2018, où ont été observés des taux de 1,20 % en moyenne pour des crédits d’une durée de 20 ans. L’attractivité des conditions d’emprunt au premier trimestre 2019 pourrait se maintenir jusqu’au mois de juin d’après les estimations les plus récentes. En revanche, il y a lieu de douter pour le reste de 2019. 

Les effets du prélèvement à la source, avec une certaine baisse du pouvoir d’achat, pourraient nuire aux acquisitions immobilières. Pour autant, aucune augmentation importante des taux n’est à redouter sur l’année. Il faut ajouter à ce cercle vertueux des lois fiscales favorables (loi Pinel, PTZ, dispositif Denormandie, etc.), en particulier en zone tendue. Il est donc recommandé pour les acheteurs de ne pas hésiter à concrétiser leurs opérations durant le premier semestre 2019.

Contactez-nous dès maintenant

Engel & Völkers Paris
E-mail
Retour
Contactez-nous
Veuillez saisir vos coordonnées ici
Merci de l'intérêt que vous portez à notre société. Nous vous contacterons immédiatement.

Votre équipe Engel & Völkers
Salutation
  • M.
  • Mme.

Vous pouvez savoir quelles données sont enregistrées et qui y a accès ici .

Envoyer maintenant

NOUS CONNAISSONS LA VALEUR DE VOTRE BIEN IMMOBILIER

Connaissez-vous la valeur actuelle de votre bien immobilier ? Nos experts en marketing font une estimation gratuite et sans engagement de votre bien immobilier
Demandez un estimation
Retour
Contactez-nous
Veuillez saisir vos coordonnées ici
Merci de l'intérêt que vous portez à notre société. Nous vous contacterons immédiatement.

Votre équipe Engel & Völkers
Salutation
  • M.
  • Mme.
Veuillez remplir les informations concernant votre bien.

Vous pouvez savoir quelles données sont enregistrées et qui y a accès ici .

Envoyer maintenant

Suivez-nous sur les médias sociaux



Array
(
[EUNDV] => Array
(
[67d842e2b887a402186a2820b1713d693dd854a5_csrf_offer-form] => MTM5MjE5NzU3NkJ4d29xancwTDVhZWFIRzEycXAxcW9SdElHdVBqMTdV
[67d842e2b887a402186a2820b1713d693dd854a5_csrf_contact-form] => MTM5MjE5NzU3NnlHcUR0Y2VlTXVPUndLMHZkMW9zMnRmRlgxaUcwaFVG
)
)