Ce site utilise des cookies. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
X

Restaurant Le Petit Poucet

Rencontre avec Madame Laure Pelletier, responsable du restaurant Le Petit Poucet.

En bord de Seine, sur l’île de la Jatte, le Petit Poucet est une institution.
Ancienne guinguette, c’est aujourd’hui un restaurant qui connaît un joli succès, avec ses terrasses, au fil de l’eau…

Madame, le Petit Poucet est un endroit très agréable. Qu’est-ce qui le rend si différent ?
 
Raphaël de Montrémy et moi-même, nous vivons d’abord des lieux.
En effet, Le Petit Poucet et nos restaurants Le chalet des îles au bord de l’eau et La Méditerranée proche du théâtre de l’Odéon sont des endroits exceptionnels. Ce sont des lieux magiques, il faut toujours conserver cet esprit. Il faut les rendre le plus agréable possible. Chaque endroit a sa personnalité et vit avec son environnement.

Vous avez un bon classement de TripAdvisor (n° 30/293 sur “Restaurants à Levallois-Perret” et n° 19/1263 sur “où prendre un brunch autours de La Defense”), ce qui est plutôt bien; ainsi qu’une très bonne critique sur Le Petit Futé (Le Petit Futé 2018). Comment expliquez-vous cette côte de popularité ?
 
Nous essayons de faire de notre mieux, mais ce n’est pas toujours facile. En période estivale, nous sommes moins performants.
Mais en règle générale, nous faisons attention à la qualité, à l’accueil, car nous sommes là pour recevoir du monde.
 
Pourquoi avoir choisi de s’installer sur l’île de la Jatte, et comment cet endroit inspire-t-il les lieux et la cuisine ?
 
La cuisine n’est pas forcément inspirée du lieu. Mais la magie du lieu c’est d’être au bord de l’eau, au milieu des arbres, c’est cela qui est important. Garder un esprit un peu campagne, un peu bucolique.
Mais finalement la cuisine dépend avant tout du chef. J’aime lui laisser la liberté de créer ses propres recettes pour que la cuisine soit justement un peu plus personnalisée.

Alors justement, qui est le chef ?
 
Eric Chattelard est notre chef depuis environ 6 ans. Il a travaillé dans plusieurs grandes maisons comme chez Fauchon à la Madeleine. Nous avons une très bonne collaboration avec lui.
Il est entièrement maître de sa cuisine, c’est lui qui fait ses propres choix. S’il y a des choses qui ne me correspondent pas, on en discute, mais c’est lui qui passe toutes les commandes.
 
Il vous fait goûter les nouveautés ?
 
Oui, on teste tout ce qu’il compose. C’est tellement plus facile d’arriver à collaborer avec quelqu’un qui est intelligent, qui a une certaine souplesse, et qui dirige extrêmement bien sa cuisine…
 
Les recettes du chef Eric Chattelard sont plutôt des inventions ou des reprises de recettes traditionnelles ?
 
Sa cuisine reste assez classique. De plus, tous ses produits sont frais et les plats faits maison, ce qui peut paraître étonnant quand on voit le nombre de couverts servis (400 le soir).
 
Y a t-il une recette, une réalisation ou un « plat signature » ?
 
Nous n’avons pas vraiment de « plat signature ». Mais il y a par exemple le Cabillaud rôti au pistou à la carte depuis de nombreuses années. Il nous tient également à coeur de servir de la viande classique : soit l’entrecôte, soit le rumsteck qui viennent d’un très bon boucher. Mais il peut parfois nous apporter des pièces différentes.
Nous avons une carte assez large qui permet aux personnes avec moins de moyens de pouvoir venir, et d’autres de pouvoir profiter pleinement, s’ils ont envie, avec une sublime sole ou une côte de veau. Nous avons aussi un gratin de macaroni jambon que les gens adorent car c’est un excellent rapport qualité-prix.
 
Comment choisissez-vous vos matières premières ?
D’où viennent-t-elles ?

 
C’est le chef qui passe ses commandes à Rungis. En fonction des produits, il a toujours deux fournisseurs de confiance. Si un produit ne lui convient pas, il change de fournisseur.
Pour le poisson, nous avons un fournisseur de Lorient qui nous l’amène directement. Mais souvent le chef s’inspire de ce qu’il trouve directement sur place. La semaine dernière par exemple, nous avons servi des turbos car les amareilleurs de Lorient lui ont ramené de magnifiques produits.

Des évènements marquants (réceptions), rencontres (gastronomiques), célébrités, habitués ?
 
Nous faisons des réceptions, plutôt, des grandes tables. Nous pouvons privatiser l’intérieur du restaurant l’hiver, pour des cocktails ou des dîners de 40-50 personnes.
Nous le faisons très rarement car nous avons une clientèle régulière, nous ne pouvons donc pas nous permettre de privatiser trop souvent.
Mais nous privatisons tout de même certains endroits et en hiver nous cherchons à le faire de plus en plus.
 
Les futurs projets du petit Poucet ? Un événement gastronomique ?
 
Non, mais le projet est d’innover constamment, toujours essayer de faire, de refaire ou de rénover l’intérieur du restaurant et tout cela prend du temps.
J’ai refait une salle récemment, et j’ai refait la cuisine cet hiver. Nous sommes tout le temps en mouvement, pour rester en adéquation avec le temps, ne pas rester ni trop classique ni être trop à la mode.
 
Un mot pour la fin ?
 
J’ai envie que l’on reste longtemps comme ça ! (rires)
Mais ce n’est pas toujours simple. Il y a beaucoup de choses à surmonter par rapport à il y a 15 ans. Il y a une importante augmentation du nombre de restaurants. Aujourd’hui, un établissement gagne deux à trois fois moins d’argent qu’avant. Même si le restaurant fonctionne bien grâce à notre clientèle régulière, nous sommes 35 personnes à travailler, il faut donc faire des couverts.

Article rédigé par Gérard De Amorim

Agent Engel & Völkers Paris

Email : gerard.deamorim@engelvoelkers.com


Paris - Gérard de Amorim

Contactez-nous dès maintenant

Engel & Völkers Paris
E-mail
Retour
Contactez-nous
Veuillez saisir vos coordonnées ici
Merci de l'intérêt que vous portez à notre société. Nous vous contacterons immédiatement.

Votre équipe Engel & Völkers
Salutation
  • M.
  • Mme.

Vous pouvez savoir quelles données sont enregistrées et qui y a accès ici .

Envoyer maintenant

NOUS CONNAISSONS LA VALEUR DE VOTRE BIEN IMMOBILIER

Connaissez-vous la valeur actuelle de votre bien immobilier ? Nos experts en marketing font une estimation gratuite et sans engagement de votre bien immobilier
Demandez un estimation
Retour
Contactez-nous
Veuillez saisir vos coordonnées ici
Merci de l'intérêt que vous portez à notre société. Nous vous contacterons immédiatement.

Votre équipe Engel & Völkers
Salutation
  • M.
  • Mme.
Veuillez remplir les informations concernant votre bien.

Vous pouvez savoir quelles données sont enregistrées et qui y a accès ici .

Envoyer maintenant

Suivez-nous sur les médias sociaux



Array
(
[EUNDV] => Array
(
[67d842e2b887a402186a2820b1713d693dd854a5_csrf_offer-form] => MTM5MjE5NzU3NkJ4d29xancwTDVhZWFIRzEycXAxcW9SdElHdVBqMTdV
[67d842e2b887a402186a2820b1713d693dd854a5_csrf_contact-form] => MTM5MjE5NzU3NnlHcUR0Y2VlTXVPUndLMHZkMW9zMnRmRlgxaUcwaFVG
)
)