Focus : entretien avec Christian Völkers : « Maintenant, c'est le bon moment »

Dans le dernier numéro spécial de Focus sur l'immobilier, Christian Völkers, PDG d'Engel & Völkers AG, aborde le thème des résidences secondaires. 

Focus : entretien avec Christian Völkers - Engel & VölkersPourquoi investir seulement dans son pays ? Christian Völkers, fondateur du plus important réseau européen de­ courtiers immobiliers, Engel & Völkers, conseille les acheteurs quant au choix de leur maison de vacances.

M. Völkers, pourquoi vivez-vous à Majorque en été ?
« Il y a environ 20 ans, lorsque que je me rendis sur l'île, je découvris un terrain unique avec une vieille Finca. Il se trouvait hors des lieux touristiques, à proximité de la côte rocheuse, près de la ville de Valldemossa. Offrant une vue imprenable sur le massif montagneux de la Serra de Tramuntana et sur la mer, j'ai eu le coup de foudre et j'ai décidé de l'acheter. »

Qu'est-ce qui le différencie des autres propriétés que vous vendez ?
« Seul un sentier cahoteux menait au terrain sur lequel se trouvait une Finca de 500 ans, pratiquement en ruines. Je l'ai restaurée avec beaucoup de passion pour préserver le caractère original de cette ancienne bâtisse. Nous avons conservé la façade avec sa véranda aux colonnes classiques, seul l'intérieur a été rénové presque totalement. »

Selon vous, est-il donc préférable de chercher une maison en ruines et de la moderniser complètement soi-même ? 
« Nos clients s'intéressent surtout aux maisons de vacances neuves ou fraîchement rénovées. Ils commencent leur recherche au printemps et comptent souvent y emménager déjà en été. »

Quelle était à l'époque la valeur de votre bien immobilier et quel en serait le prix actuel ?
« En tenant compte du marché actuel de Majorque, la propriété m'a coûté à l'époque environ un tiers de ce qu'elle coûterait aujourd'hui. Mais il n'y a pas que le prix qui compte, car je cherchais également un refuge de tranquillité. Il m'arrive de rester plusieurs jours sans sortir de ma propriété. L'endroit me donne l'énergie pour la vie quotidienne et m'inspire de nouvelles idées pour l'entreprise ».

Vos décisions déterminent donc les sites étrangers tels que Barcelone, Rome et Dubaï comme étant les nouveaux centres d'intérêt pour votre entreprise?
« Nous voulons être plus présents dans les métropoles les plus attrayantes. Le marché des résidences secondaires est très important. Lorsque vous achetez votre maison dans votre propre pays, vous exigez la perfection. Pour ce qui est de la maison de vacances, bon nombre d'acheteurs ne sont pas aussi exigeants en ce qui concerne l'aménagement des pièces, car le facteur déterminant dans la décision d'achat est l'excellente situation du bien immobilier.

Quelle a été la plus grosse transaction au cours de vos 30 ans d'expérience ?
« Il s'agit d'un bien immobilier en Suisse. Nous l'avons vendu à 60 millions de francs suisses soit environ 55 millions d'euros ».

N'étant pas millionnaire, où est-il possible de trouver une belle maison de vacances à l'étranger ?
« D'un côté, vous avez les lieux de villégiature les plus en vogue tels que Majorque, la Sardaigne ou la Côte d'Azur, où le prix des maisons de vacances est proportionnel à leur situation exclusive. D'un autre, les prix restent modérés dans les meilleurs endroits des régions peu connues, par exemple le long des zones côtières en Espagne continentale et au Portugal. »

Qu'en est-il de la crise grecque ? L'achat d'un bien immobilier dans ce pays pourrait-il tourner au fiasco ?
« Depuis la décision du maintien de la Grèce dans la zone euro l'année dernière, le marché immobilier s'est stabilisé. De ce point de vue, c'est maintenant le bon moment pour investir dans l'immobilier grec, comme par exemple à Rhodes, mais aussi en Italie, où les résidences secondaires sont très recherchées en Toscane et au bord des lacs en Italie du nord.  C'est le moment d'en profiter pour y acheter une maison de vacances. »

Avec toutes les occasions que vous rencontrez quotidiennement, se peut-il que vous vendiez votre Finca très prochainement ?  
« En aucun cas. Majorque reste l'un des endroits en Europe ayant de multiples facettes. J'aime son climat, le mode de vie méditerranéen, la cordialité des habitants et les magnifiques paysages de l'île. Je passe ici beaucoup de temps avec ma famille et mes amis. Une fois par an, nous invitons également nos clients à un tournoi de polo. Je vis ici, tout simplement. »

Focus_frei_Neu_20-40

 

 

 

Entretien : Michael Franke, rédacteur de Focus 

Engel & Völkers

Aveiro
Praça Marquês de Pombal 2
3810-133 Aveiro
Portugal
Tél.
+351 234 026 223

Vers l'agence



Array
(
    [EUNDV] => Array
        (
            [67d842e2b887a402186a2820b1713d693dd854a5_csrf_offer-form] => MTM5MjE5NzU3NkJ4d29xancwTDVhZWFIRzEycXAxcW9SdElHdVBqMTdV
            [67d842e2b887a402186a2820b1713d693dd854a5_csrf_contact-form] => MTM5MjE5NzU3NnlHcUR0Y2VlTXVPUndLMHZkMW9zMnRmRlgxaUcwaFVG
        )

)