Engel & Völkers Partenaire de licence Sintra > Blog > De l'opéra à l'immobilier : entretien avec Giuseppe Di Iorio

De l'opéra à l'immobilier : entretien avec Giuseppe Di Iorio

Né à Naples, ayant étudié à Londres, travaillé à Paris, Tokyo et Milan : dire que Giuseppe Di Iorio a beaucoup voyagé dans sa vie serait un euphémisme. Le dernier choix professionnel de cet artiste d'origine italienne est tombé sur la jolie ville de Lisbonne au Portugal. Bien que M. Di Iorio travaillait à l'origine dans les salles d'opéra du monde entier, il vend désormais avec beaucoup de succès des biens immobiliers pour Engel & Völkers Lisbon. Dans cette interview, le conseiller immobilier révèle ce qui l'a incité à faire ce changement de carrière, comment il a débuté dans ce secteur et il explique comment il a transformé la crise du coronavirus en occasion de se dépasser lui-même : 

 Sintra
- De l'opéra à l'agence immobilière : un entretien avec Giuseppe Di Iorio

E&V : Bonjour M. Di Iorio, pouvez-nous nous dire ce que vous faisiez avant de travailler dans le secteur de l'immobilier ? 

G.I. : Après avoir terminé mes études secondaires, j'ai déménagé à Londres en quête d'indépendance et pour explorer mon talent créatif. J'ai rejoint la Guildhall School of music and drama et j’ai commencé ma carrière professionnelle en tant que concepteur d'éclairage professionnel, m’ayant permis de réaliser des projets de décor d’intérieur et de divers types de spectacles. Au fil des ans, je me suis spécialisé dans l'opéra et les particularités de ce milieu et vous pouvez voir mon travail dans les théâtres tels que La Scala à Milan, la Royal opera house à Londres, le Châtelet à Paris, le Buikakaican à Tokyo, le Lyric Opera de Chicago ainsi que, entre autres, dans des projets spéciaux pour la culture olympique au Royaume-Uni. 

E&V : Cela a tout l'air d’une carrière fort satisfaisante, alors pourquoi avez-vous décidé de rejoindre E&V ? 

G.I. : Revenons un moment à 2006. Je participais à un intéressant projet avec l’opéra São Carlo à Lisbonne pour la production d’une mise en scène unique de la Tétralogie de Wagner. Cette expérience a été pour moi un catalyseur me faisant déménager au Portugal et faisant de Lisbonne mon lieu de résidence depuis 2010.

Après 10 ans dans cette ville dynamique, nous arrivons à mars 2020, mois au cours duquel ma vie artistique a été effacée du jour au lendemain par l'arrivée de la pandémie de Covid. Je me suis retrouvé sans travail et sans perspective immédiate d’une reprise rapide. À ce stade, je me suis demandé quelle pourrait être la prochaine étape dans ma vie et une annonce de recrutement pour conseillers immobiliers chez Engel & Völkers a attiré mon attention. J'avais déjà eu affaire avec cette marque qui semblait conjuguer ma passion pour le design et le décor d’intérieur et mon intérêt pour l'immobilier. J’ai suivi la formation sur Internet pendant le confinement. J'étais vraiment heureux de prendre à nouveau part à la vie à travers cette opportunité.

E&V : Comment avez-vous vécu cette période du coronavirus au Portugal en tant que courtier ?

G.I. : Ici, au Portugal grâce à un confinement précoce et au grand sens civique de la population, nous avons pu rouvrir le Market Center et commencer à prospecter au mois de juin. En juillet, avec mes 2 premières propriétés, j'ai pu définir ma zone géographique en ville, la municipalité de Beato, et j’ai commencé à recevoir des clients. Je les ai accompagnés dans leur changement de vie, dans cette expérience de trouver leur première ou une nouvelle maison. C’est une expérience très enrichissante, compte tenu de mes aptitudes sociales et de mes compétences linguistiques.

E&V : Est-ce que la pandémie a un impact durable sur la façon dont vous travaillez ? 

G.I. : Il est clair que la pandémie a changé la façon dont fonctionne le courtage. Bien que de nombreuses activités ont lieu à distance et en ligne, certains investisseurs expérimentés ont déjà acheté après une visite virtuelle ou après avoir utilisé notre incroyable simulateur Matterport 3D. De plus, le fait de montrer nos biens immobiliers sur les médias sociaux nous apporte de nouveaux clients et permet d’accroître la notoriété de notre marque et sa façon unique de travailler dans le monde entier. J'apprécie également le fait que nous travaillions dans le secteur de l'aviation privée et de la navigation de plaisance, conférant ainsi au concept de l'immobilier un sens nouveau et moderne. 

E&V : La pandémie a-t-elle changé la nature des demandes de contact, par exemple à travers les médias sociaux ?

G.I. : J'ai créé un compte sur Instagram pour pouvoir explorer davantage les possibilités offertes par les médias sociaux et j'ai déjà des clients qui ont visité des biens immobiliers après m’avoir contacté sur cette plateforme. 

E&V : Vous travaillez dans la jolie ville de Lisbonne. Quels quartiers recommanderiez-vous absolument aux acheteurs potentiels ? 

G.I. : Lisbonne est une ville étonnante proposant une grande variété d'investissements immobiliers pour tous les budgets et tous les types de biens. Je m’occupe en particulier d’une des zones les plus dynamiques, située près de la rivière et qui est encore en développement. Elle a été urbanisée à la fin du 18ème siècle à la suite de la révolution industrielle. C’est une zone à haute densité d'entrepôts qui sont transformés en bureaux destinés aux startups et aux galeries d'art comme la célèbre Underdogs gallery. Des artistes de rue comme Vhils and Bordalo II comptent parmi ses habitants et elle offre un accès rapide aux jardins et à la nouvelle promenade le long de la rivière.

On y trouve aussi de nombreuses propriétés historiques, des musées, des églises et des palais comme le Palacete de Xabregas que nous vendons actuellement. Il y a également de vastes espaces verts et des parcs donnant l’impression d'être sortis de la ville sans l'avoir réellement quittée. Sur la base de toutes ces caractéristiques, je dirais que tout investisseur motivé aurait vraiment intérêt à jeter un œil à cette zone.

E&V : Selon vous, quelle sera l’évolution du marché à Lisbonne dans un proche avenir ?

G.I. : Compte tenu de la pandémie, du désir de vivre dans des villes aux proportions humaines et de la recherche d'une meilleure qualité de vie, je pense que le marché immobilier de Lisbonne continuera à évoluer avec force et à offrir aux investisseurs ce qu'ils recherchent. C’est avec grand plaisir que je réponds à toutes les questions des clients au sujet des biens immobiliers et de la vie dans cette ville. 

E&V : Merci pour cet entretien.

Les attrayantes possibilités offertes par Lisbonne en matière d’immobilier vous intéressent-elles ? Alors, n’hésitez pas à contacter Guiseppe Di Iori et son équipe d’Engel & Völkers Lisbon, directement en agence ou en ligne. 

Vous êtes intéressé par un changement de carrière dans le secteur de l'immobilier ? Alors visitez notre portail carrièresNous sommes impatients de faire votre connaissance !

Contactez-nous dès maintenant
Engel & Völkers
Partenaire de licence Sintra
  • Largo Afonso de Albuquerque, 5/6
    2710-519 Sintra
    Portugal
  • Fax: +351 21 600 90 60

Lundi au Vendredi 9h30 à 18h30

Samedi 10h00 à 14h00

Dimanche fermé

NOUS CONNAISSONS LA VALEUR DE VOTRE BIEN IMMOBILIER

Connaissez-vous la valeur actuelle de votre bien? Nos agents experts en immobilier font une estimation gratuite et sans engagement de votre bien.

Suivez-nous sur les médias sociaux