Conservation de l’architecture historique à l’époque contemporaine

S’émerveiller et tomber en admiration devant un château reconstruit d’après un modèle historique et pouvoir s’imprégner du passé, ou se promener dans le centre historique d’une ville animée et admirer le charme d’anciennes maisons de marchands, cela vous dit sans doute quelque chose.

Tout cela est possible grâce au désir et à la mise en œuvre des acteurs impliqués dans la conservation des bâtiments d’importance culturelle et historique pour la postérité. Dans ce contexte, la protection des monuments historiques revêt donc une grande importance. Elle veille au contrôle des conditions-cadre pour la protection du patrimoine architectural qui sont définies par le droit des monuments historiques et gérées par les autorités de protection des monuments historiques.

Le critère le plus important pour être classé « monument historique » est l’existence d’un intérêt public majeur. L’âge n'est donc pas le seul critère déterminant. Le classement au titre de monument historique empêche toute démolition et changements structurels du bâtiment. Chaque pays définit cependant de manière individuelle ces différentes mesures et leur mise en œuvre. En Allemagne par exemple, celles-ci relèvent de la compétence des différents "Länder",comme on appelle les États fédéraux en Allemagne.


Hamburg - L'acquisition d’un bien historique a des avantages et des inconvénients. Plus d’informations et de faits dans notre nouvel article de blog !

L'importance de la protection des monuments pour le marché immobilier

Font généralement partie des édifices classés comme monuments historiques, les palais, les châteaux et les monastères, les anciens manoirs et les maisons à colombage, les moulins et les châteaux d'eau ainsi que des bâtiments résidentiels ou commerciaux d’époque. Avant d’acheter ce type de bâtiments, il convient de se renseigner à l'avance sur les conséquences qui en découlent, car leur protection est associée à toutes sortes de restrictions et règlements en matière de rénovation et d'utilisation, mais elle offre en échange d’intéressantes conditions fiscales et autres avantages. L'achat d’un tel bâtiment est soumis à des exigences en termes d’entretien, pouvant être requises par l'autorité de conservation des monuments historiques.

Quelles mesures de restructuration pour les monuments historiques ?

Toute remise en état, modernisation, modification ou extension de bâtiments historiques requiert une autorisation officielle. L'apparence et l'aspect historique doivent être conservés. Les conditions imposées énoncent jusque dans les moindres détails les matériaux de construction et les couleurs ainsi que les techniques d'artisanat à utiliser. Souvent, seuls des artisans très spécialisés seront en mesure de réaliser correctement les travaux exigés.

Il en va de même pour l'espace extérieur autour du bâtiment : la moindre modification devra recevoir l'approbation de l'autorité de protection. Il existe également des directives en matière d’aménagement intérieur, qui sont cependant un peu moins strictes. L’important est que les travaux ne modifient pas le caractère de la maison.

En ce qui concerne les améliorations énergétiques, les biens immobiliers classés bâtiments historiques font exception. Vous n'avez pas besoin d'un certificat de performance énergétique et pouvez être exempté de satisfaire aux exigences en matière d’économie d'énergie. Il convient de noter que les coûts d'entretien pourraient dans ce cas être plus élevés.

Avantages fiscaux pour les investisseurs et les particuliers

Les motifs conduisant à l'achat d'un bien immobilier classé bâtiment historique sont variés. Il peut s’agir du désir de posséder un bâtiment vraiment spécial et unique et de vouloir le remettre en état pour lui redonner sa splendeur d'origine. C’est donc un choix fait de passion et d'idéalisme et nécessitant une certaine disponibilité financière. Les investisseurs sont quant à eux à l'affût de ces propriétés spéciales dans des endroits attrayants. Une fois rénovées, elles leur permettront de pouvoir en tirer profit grâce à des locations à long terme.

Par rapport à une rénovation habituelle, les coûts sont souvent beaucoup plus élevés pour la rénovation d'une propriété classée bâtiment historique, mais il est possible de bénéficier de substantiels allégements fiscaux de la part de l’État. Les propriétaires qui investissent dans la rénovation, pour ensuite mettre le bien en location, pourront déduire les frais comme frais de publicité. Ces avantages fiscaux permettent ainsi de pouvoir couvrir l’ensemble des frais d’entretien.

Lorsque de nouveaux propriétaires vivent dans le bien classé bâtiment historique, ils pourront dans la plupart des cas déduire un certain pourcentage des coûts de reconstruction et d'entretien pendant plusieurs années, ce qui représente une bonne partie de l'investissement.

Les coûts d'acquisition peuvent aussi être déduits, surtout pour les biens locatifs, en fonction de la date de construction avec différentes durées d’amortissement.

L'acquisition d’un bien historique s’avère-t-elle profitable ?

Les allégements fiscaux cités auparavant sont séduisants aussi bien pour les acheteurs que pour les investisseurs. Si vous souhaitez vendre une propriété de manière rentable peu de temps après sa rénovation, il vous faudra être prudent. Étant donné que le futur acheteur ne pourra pas bénéficier des allégements fiscaux, il pourrait donc vouloir acheter selon le prix du marché, ce qui pourrait vous faire vendre à perte. Pour éviter cela, il vous faudra conserver le bien immobilier pendant au moins quinze ans.

Les immeubles locatifs classés bâtiments historiques sont fort attrayants. S’ils sont bien situés, vous pourriez vous attendre à des revenus locatifs élevés. Dans les grandes villes, la demande de logements reste importante et vous aurez de bonnes chances de trouver des locataires solvables recherchant quelque chose de spécial.

Les bâtiments classés historiques sont cependant souvent situés dans les régions moins bien développées. Une vente sera donc difficilement rentable, car les prix des maisons et des terrains sont bas. Il est en outre difficile de prévoir une augmentation de la valeur, comparable à celle d’un bien situé dans un endroit économiquement plus attrayant.

Peut-on déclasser un monument historique ?

Le statut de monument historique n'est pas irrévocable. Si les raisons ayant à l'origine déterminé le classement deviennent caduques ou que la conservation du bâtiment est économiquement déraisonnable, le propriétaire peut en demander la suppression. La décision revient à l'autorité de protection des bâtiments historiques après examen des circonstances.


Contactez-nous dès maintenant

Engel & Völkers Blog
E-mail
Retour
Contactez-nous
Veuillez saisir vos coordonnées ici
Merci de l'intérêt que vous portez à notre société. Nous vous contacterons immédiatement.

Votre équipe Engel & Völkers
Salutation
  • M.
  • Mme.

Vous pouvez savoir quelles données sont enregistrées et qui y a accès ici. 
J'accepte l'enregistrement et l'utilisation de mes données selon la déclaration relative à la protection des données et autorise le traitement de mes données au sein du Groupe Engel & Völkers pour répondre à mes demandes de contact ou d'information. 
Je peux révoquer à tout instant mes autorisations pour l'avenir.

Envoyer maintenant

Suivez-nous sur les médias sociaux

Array
(
[EUNDV] => Array
(
[67d842e2b887a402186a2820b1713d693dd854a5_csrf_offer-form] => MTM5MjE5NzU3NkJ4d29xancwTDVhZWFIRzEycXAxcW9SdElHdVBqMTdV
[67d842e2b887a402186a2820b1713d693dd854a5_csrf_contact-form] => MTM5MjE5NzU3NnlHcUR0Y2VlTXVPUndLMHZkMW9zMnRmRlgxaUcwaFVG
)
)