La ville intelligente ou la manière dont la technologie change l'immobilier

Le terme « intelligent » ou « smart » est désormais monnaie courante. Le sens de cet adjectif a légèrement évolué au cours des 10 dernières années, notamment suite à l'émergence des nouvelles technologies nous offrant toujours plus de possibilités de gestion de notre vie quotidienne. Pratiquement tout le monde possède aujourd'hui un téléphone intelligent ou smartphone, tandis que les montres, les téléviseurs, les machines à laver et les systèmes d'éclairage de nos maisons sont tous de plus en plus connectés pour répondre à nos besoins. Désormais, ces tendances de l'immobilier prennent de l'ampleur et un nouveau phénomène semble émerger : la ville intelligente.

La ville intelligente

Qu'est-ce qu'une ville intelligente ?

Selon les Nations Unies, la population mondiale atteindra 9,7 milliards d'habitants en 2050, dont 66 % vivra dans les villes. C'est dans un tel contexte que naît la ville intelligente : nos métropoles deviendront de plus en plus urbanisées et équipées de haute technologie avec des drones, des véhicules autonomes et des robots faisant déjà partie des services modernes d'aujourd'hui.

Ces villes du futur exploiteront des données et la technologie pour rendre la vie de leurs habitants plus agréable. Frost & Sullivan définissent les villes intelligentes comme des « villes construites sur la base de solutions et de technologies « smart » [...] qui mèneront à l’adoption d’au moins cinq des huit [...] paramètres intelligents ».

Ces paramètres incluent l’énergie intelligente, que nous connaissons déjà à travers le chauffage contrôlé à partir de notre téléphone, ainsi que les bâtiments intelligents, les transports, les soins de santé, les infrastructures, les technologies, une gouvernance, et une éducation intelligents et enfin, le plutôt mystérieux citoyen intelligent. En ce qui concerne les tendances de l’immobilier, le paramètre des « bâtiments intelligents » connaît et connaîtra les plus grandes exigences et opportunités du secteur.

Qu'en est-il à l'heure actuelle ?

Les villes intelligentes, ou plutôt les premiers modèles de villes smart, existent déjà. Barcelone et Singapour offrent déjà des services de connectivité de base et des services municipaux intégrés. Entre autres choses, Barcelone possède une des flottes de transports terrestres publics les plus propres d'Europe, un réseau de partage de vélo et d’impressionnantes références énergétiques. Son système de gestion des déchets pneumatiques automatise la collecte des ordures dans certains quartiers, tandis que des zones de livraison souterraine font baisser la pollution due aux camions et la pollution sonore.


Aux États-Unis, Denver et Panasonic ont travaillé ensemble à la conception d'une zone de développement mixte, la Pena Station Next, une communauté hyper-connectée : une « ville intelligente » tous azimuts. La Pena Station Next offre déjà des solutions pour une ville intelligente telles que des lampadaires équipés de caméras de sécurité et de capteurs, ainsi que des arrêts de bus et des horodateurs intelligents. Là, l'autoroute « intelligente » interétatique 70 Road X est déjà en cours de construction.

Quelles sont les répercussions dans les tendances de l'immobilier ?

Les bâtiments intelligents et connectés peuvent réduire la consommation d’énergie, faire appel à un entretien préventif et faire diminuer les coûts d’exploitation. L'utilisation des technologies de capteur pour contrôler les mouvements, la lumière, la température et le débit d’eau, ainsi que l'analyse automatique des données pour détecter d'éventuelles inefficacités et fournir une réponse non intrusive aux différents problèmes pourraient devenir le nouveau mode de fonctionnement des bâtiments qui nous entourent. Selon JLL, les bâtiments intelligents pourraient améliorer leurs niveaux d’efficacité générale de 15-20 % au cours de la première année de vie. L'obtention de données détaillées sur le bâtiment et ses occupants signifierait une plus grande transparence au niveau des transactions immobilières, permettant aux éventuels locataires et acheteurs de mieux cerner les avantages d'un bien immobilier et aux investisseurs commerciaux de mieux en analyser la fréquentation potentielle.

Le secteur de l’immobilier peut donc facilement adopter des nombreuses solutions pour une ville intelligente et peut en façonner l’évolution. Le premier avantage pour le secteur de l’immobilier sera l’enthousiasme des locataires, des acheteurs et des entreprises écologiques quant à l'achat de ces structures efficaces offrant des coûts de fonctionnement réduits. Cependant, l’industrie devra évoluer avec son temps et rester au fait des changements, pour ne pas perdre de vue ces propriétés futuristes dont le nombre ne cesse de croître.

Suivez-nous sur les médias sociaux

Array
(
    [EUNDV] => Array
        (
            [67d842e2b887a402186a2820b1713d693dd854a5_csrf_offer-form] => MTM5MjE5NzU3NkJ4d29xancwTDVhZWFIRzEycXAxcW9SdElHdVBqMTdV
            [67d842e2b887a402186a2820b1713d693dd854a5_csrf_contact-form] => MTM5MjE5NzU3NnlHcUR0Y2VlTXVPUndLMHZkMW9zMnRmRlgxaUcwaFVG
        )

)