Engel & Völkers Côte d'Azur > Blog > Exposition Cap Jenk

Exposition Cap Jenk

De juin à septembre 2022, la Municipalité de Saint-Jean-Cap-Ferrat met à l’honneur l’artiste française JENK connue également sous le nom Laurence Jenkell.


La richesse culturelle et artistique de Saint-Jean-Cap-Ferrat permet à L’Art de s’exprimer sous toutes ses formes. Après Sosno en 2017 et Marcos Marin en 2021, nous avons le plaisir d’exposer huit œuvres monumentales de JENK à travers le village.

A travers une balade artistique, le promeneur pourra découvrir au gré de sa visite, au détour d’une rue ou d’une place, des œuvres grandioses aux couleurs de l’été, éclatantes et acidulées.

Le promeneur pourra ensuite poursuivre sa promenade artistique jusqu’à l’exposition éphémère pour découvrir d’autres œuvres de JENK qui seront exposées à l’Espace Namouna, Promenade des Arts 6, avenue Denis Séméria, du 1er au 26 juin 2022 (du lundi au dimanche de 10h30 à 19h30).

La presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat est idéalement située entre Nice et Monaco. Alliant le luxe et la tradition, le village a su préserver une âme authentique et offre un cadre de vie exceptionnel propice à la quiétude et à la détente. Destination incontournable de la Côte d’Azur, c’est un véritable havre de paix avec des plages intimistes et emblématiques, des sentiers pédestres qui longent le littoral sur plus de 10 km et une végétation luxuriante qui lui donne des airs de jardin posé sur la mer !


Saint-Jean-Cap-Ferrat est devenu un haut lieu de villégiature dès la fin du 19ème siècle. Elle compte parmi ses hôtes prestigieux le Roi des Belges, la Baronne Ephrussi de Rothschild ou encore le peintre Jean Cocteau qui séjourna à la Villa Santo Sospir. De nombreux artistes ont fait la réputation de la destination au fil des décennies. Des établissements de renom comme le Grand-Hôtel du Cap-Ferrat, premier Palace de la Côte d’Azur ou le Royal-Riviera ont été construits. Son patrimoine culturel est exceptionnel avec la célèbre Villa Ephrussi de Rothschild, la chapelle Saint-Hospice, la Vierge en bronze de 11, 40 m de hauteur, le musée des coquillages ou encore le phare du Cap-Ferrat.

Des artistes peintres célèbres séjournèrent également à Saint-Jean-Cap-Ferrat

Henri Matisse fut reçu à de nombreuses reprises à la villa "Natacha", propriété de l’éditeur d’art Alec Tériade. Le peintre avait d’ailleurs réalisé dans la salle à manger de la villa, un vitrail et un mur en céramique. L’éditeur y recevait les nombreux artistes avec lesquels il travaillait et notamment Chagall et Picasso ou encore son compatriote Odysséas Elýtis, prix Nobel de littérature en 1979. Charlotte Salomon, artiste juive d’origine allemande, séjourna pendant deux ans à l’Hôtel Belle Aurore (aujourd’hui Boutique Hôtel & Spa La Villa Cap Ferrat***) où elle peignit l’œuvre de sa vie « Vie ? ou Théâtre ? »*.

Mais l’artiste qui aura marqué le plus Saint-Jean-Cap-Ferrat demeure Jean Cocteau. Invité régulier de la Villa « Santo Sospir » dont il décorera les murs de splendides fresques, on lui doit également la fresque qui orne la salle des mariages de la mairie. (Visible sur demande à l’accueil de la mairie). Depuis, têtes couronnées, artistes, hommes politiques et riches industriels, continuent d’être séduits par le charme si particulier de cet endroit où l’expression « pour vivre heureux vivons cachés » prend tout son sens.

*L’écrivain David Foenkinos a consacré son livre « Charlotte » (Prix Renaudot 2014 et prix Goncourt des Lycéens) à cette artiste talentueuse disparue à l’âge de 26 ans en 1943 à Auschwitz, et dont l’œuvre est exposée au Musée Juif d’Amsterdam.


Plus connue sous le nom de Laurence JENKELL, en 2020 l’artiste change sa signature pour un nom plus court aux accords modernes : JENK. L’objectif ? Faire évoluer son identité pour mieux pro- téger ses nouvelles réalisations.

Une artiste française reconnue sur la scène internationale

Laurence Jenkell, alias JENK, Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres, est une artiste française d’art contemporain connue dans le monde entier pour ses sculptures « Wrapping Bonbons ».


Née le 31 décembre 1965, JENK créé et expose désormais ses œuvres dans son atelier-galerie à Monaco depuis 2022. Connue et reconnue pour ses sculptures aux couleurs éclatantes, elle crée des bonbons plus grands que nature, de couleurs vives et de tailles variées, dans des matériaux tels que le bronze, le plexiglas, l’aluminium, le marbre et le verre de Murano. Plus qu’un médium, le bonbon interprété par Laurence JENK est devenu un langage. Ses œuvres s’inscrivent dans une réflexion et un processus culturel : le sujet du Bonbon alliant simplicité et universalité.

La grande liberté et la non moins grande détermination avec laquelle JENK conduit ses re- cherches, développe ses thématiques et enrichit son répertoire de formes, forcent l’admiration et dévoilent un authentique tempérament d’artiste. Le Bonbon demeure le noyau dur de son identité créative, mais elle en explore habilement toutes les possibilités.

Bien que le Bonbon reste son sujet de prédilection, à travers ses dernières créations, elle extra- pole le geste de torsion sur d’autres formes et matériaux pour dénoncer des problèmes environ- nementaux tels que l’épuisement des terres productrices de café, la prolifération de produits je- tables non biodégradables et le braconnage d’animaux en voie de disparition.

Elle décline ses emblématiques Wrapping sur des collections telles que ADN, Robots ou encore Butterflies.


Classée parmi les artistes français les plus vendus aux Etats-Unis, JENK est également dans le top 1 000 des artistes contemporains internationaux les plus vendus aux enchères ces 20 dernières années dans le monde.

Ses œuvres sont présentes dans plus de 25 importantes collections privées, publiques et institutionnelles et dans de nombreuses galeries en France et à l’international. En 2022, JENK ouvre un atelier-galerie à Monaco.

 Cannes
- _12 @franzchavaroche.jpg

La technique du « wrapping bonbon »

À la suite nombreuses investigations sur la matière, elle parvient à maîtriser et dominer le plexiglas, pour obtenir la technique du wrapping lui permettant de réaliser la sculpture bonbon qui l’obsède depuis de nombreuses années.

Le wrapping, littéralement l’enroulement de la matière, associé à la torsion de la papillote fait de ses sculptures bonbons des œuvres uniques. Peu à peu, l’artiste va décliner cet objet symbolique dans d’autres matières comme le marbre, le bronze, l’aluminium ou le polyester. Sujet universel le bonbon de Laurence JENK n’est pas seulement symbole de douceur. Il est aussi torsion, drapé, résistance et enchevêtrement. Il lui a permis d’exorciser certains démons de son enfance et de se questionner sur sa propre hérédité.

Contactez-nous dès maintenant
Engel & Völkers
Côte d'Azur
  • 13, rue des Etats-Unis
    06400 Cannes
    France
  • Fax: +33 4 93 68 73 67

NOUS CONNAISSONS LA VALEUR DE VOTRE BIEN IMMOBILIER

Connaissez-vous la valeur actuelle de votre bien? Nos agents experts en immobilier font une estimation gratuite et sans engagement de votre bien.

Suivez-nous sur les médias sociaux